29.1.05

2 temps

J'me lève en retard, mal dormi, rêves d'hôpitaux (Papa se faisait opérer cette semaine), pas le temps de me raser, plus de café, me fait un bol de céréales, le lait est tourné. La loi de Murphy fait son oeuvre. Je cours pour attraper le métro, les portes me ferment dans la face. Au garage, le chauffeur de jour est en retard. J'essaie difficilement de garder mon calme. Ça va être de même toute la soirée. J'évite deux, trois accrochages, c'est vendredi les 450 se "promènent" en ville, j'ai la mêche courte et fais la gueule à mes clients qui me le rendent bien en me donnant des pourboires de merde. Avant de devenir complètement dingue, je décide d'arrêter, reviens à l'appart et m'offre une sieste d'une bonne heure. Et demi...

Une fois debout, je vais me chercher un double allongé. Sonne alors mon fido. Mister Graham. Plusieurs fois par mois je l'amène à Lasalle. Lui m'amènes dans sa Jamaïque natale. Il me raconte des histoires avec un parlé sans pareil. Éminemment sympa. Ensuite ça a coulé jusqu'à l'aube. Bonnes courses, bons clients, bons pourboires, bonnes vibes.

Bonne nuit.

Links to this post:

<\$BlogItemBacklinkCreate\$>

links to this post

1 Comments:

Anonymous lady said...

les joyeuses pensées ont certainement jouerles aimants pour attirer de joyeux événements..;)

lady

12/16/2006 10:47 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home