26.9.05

Coup de théatre !

Quand j'ai une bonne fin de semaine, je prends mes dimanches un peu plus relaxe. Je travaille pour payer l'auto et "that's it, that's all". Je vais garer le taxi et reviens avec le dernier métro ou comme ce soir un peu plus tôt. Alors que je grimpe dans ma rame, une dizaine de personnes se tenant les uns aux autres se ruent dans le wagon avant que les portes se referment. D'abord je crois que c'est une gang de chums sur le party mais y'a une fille du groupe qui prends la parole et commence à invectiver les gens qui sont dans la rame. Y'a une autre fille qui passe devant moi avec une petite caméra et va s'installer un peu plus loin pour filmer ce qui se passe. De toute évidence ça semble être une troupe de théâtre ou un groupe d'étudiants en pleine expérimentation créatrice. La jeune femme qui "tient le crachoir" est devant moi et s'adresse aux gens autour. Pendant ce temps je regarde le reste de la troupe une série de bancs plus loin faire des pitreries. Mon regard va de la fille qui déclame, à l'autre à la caméra, aux passagers qui ont des réactions assez variées. Y'a des visages dubitatifs, amusés et médusés. Y'a un black qui a remonté son capuchon de kangourou et qui essaye de se faire invisible. Juste devant moi y'a un vieil arabe qui semble plûtot fâché. Tout à coup la personnage principale de cette impro s'agenouille devant moi et me prends la main. Elle me parle du mal de vivre qui assaille notre monde pis qu'il faudrait qu'on réalise qu'on est tous du même moule, qu'on forme un tout. Etc. etc. Elle me dit ça les yeux plantés dans les miens et j'embarque dans son jeu en mettant ma main sur son épaule et tentant de trouver le regard le plus empathique possible. Quand elle se relève elle me souris et me serre le bras comme pour me remercier. La rame est alors entrée dans la station suivante et le groupe s'est rué dans l'autre wagon. Le temps d'une station de métro j'ai assisté et pris part a un beau moment de création et d'intervention. Ludique et d'une originalité pas banale. Un sacré coup de théâtre. Ça valait le prix du ticket ;-)

Links to this post:

<\$BlogItemBacklinkCreate\$>

links to this post

2 Comments:

Anonymous Anonyme said...

owcé super ce fait divers de création au début de ton histoire je croyais que ca serais terminé en bagarre tu sais je lé trouve bien belle té photos kou donk prend tu ca avec ton celluaire bon ben bonne s'maine mon Lé
de sirisio

10/05/2005 1:07 PM  
Blogger Chocolatesa said...

C'etais peut-etre du Improv Everywhere... http://www.improveverywhere.com/

8/27/2010 4:54 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home