13.9.05

On jase du gaz

Depuis la hausse en flèche du prix de l'essence, je passe mes nuits à en jaser avec mes clients. De fait, c'est souvent mes passagers qui abordent le sujet : "Le prix du gaz ça doit vous faire mal ?" C'est assez évident que ça aide pas. Je mets 40-50 piasses de plus par semaine. Ça fait des mois qu'on parle d'augmenter nos tarifs, mais le temps que ça se fasse, y'a de bonnes chance que le gaz ait encore augmenté. Pour l'instant, les gens sont sympas. Y'en a beaucoup qui sont généreux sur le pourboire. C'est sûr qu'il y a toujours une partie de la clientèle qui ne donne rien du tout. Je comprends quand je vois que c'est un étudiant ou quelqu'un qui ne semble pas en moyen. Mais y'a cette catégorie de trous-de-culs (excusez mon anglais) qui sortent de leurs jolis condos, des gens à l'aise qui te regarde de haut et qui ne donne rien à la fin d'une course. Quels salauds! Je ne dis rien (pas de merci ni de bonsoir) et je note mentalement leurs adresses, des fois qu'ils remonteraient à bord de mon taxi (question de leur servir un allongé ;-) ... N'empêche que pour l'instant je dois admettre que ces nuits-ci, les pourboires sont bons et ils compensent presque pour mon manque à gagner. Aussi je me dis que si le prix de l'essence peut décourager les gens de s'acheter un véhicule, eh bien, au bout du compte, je vais peut-être avoir quelques clients de plus avec qui discuter du réchauffement climatique en riant des pauvres cons qui se promènent en Hummer.

Links to this post:

<\$BlogItemBacklinkCreate\$>

links to this post

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

<< Home