21.11.05

Le Choix des Armes

A la fermeture des bars tout peut arriver. Comme dit mon chum Luc : "L'alcool ravale l'homme au rang de la bête" et chus crissement bien placé pour lui donner raison. Moi je dis : " En autant qu'on me paye à la fin et qu'on salisse pas mes sièges, anything goes...". Mais ça prend pas mal de patience des fois. De la patience et du tact. Faut savoir vite à "quoi" on a affaire et s'adapter rapidement à ce qui se présente. Un client qui cherche le trouble va être plus calme s'il pense qu'il va le trouver. Avec le temps j'ai développé ce sixième sens pour détecter les individus à problèmes. En général, juste le fait de rester calme et de faire ta job comme du monde évite pas mal d'ennuis. Quelqu'un qui a de quoi derrière la tête ne fera rien s'il ne sait pas à qui il fait face. Je compare ça à un chien. Il va mordre la personne qui a peur de lui mais rarement le contraire. Quand je sens que mon client peut être dangereux, je fais des gestes qui sèment le doute dans son esprit. Je monte la radio-taxi, je fouille sous mon siège et fais semblant de mettre quelque chose entre mes jambes. Ou encore juste un regard soutenu dans le rétro va faire la job. Ne pas montrer la peur, le laisser douter tout en continuant le trajet. Jusqu'à maintenant ça m'a évité les embrouilles. Je connais quelques chauffeurs qui ont des armes. Des couteaux, des battes de base-ball ou encore du spray de poivre de cayenne. Y'en a même peut-être qui ont des guns. Si ça leur permet de se sentir mieux, grand bien leur fassent. Perso j'crois pas aux armes et j'ai pas l'intention de m'en munir. J'en ai pas et j'en veux pas. Mais mon potentiel agresseur n'a pas besoin de le savoir...

Links to this post:

<\$BlogItemBacklinkCreate\$>

links to this post

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

<< Home