25.1.06

Ramasser des soûls

Mon travail m'expose à une panoplie d'humains se trouvant à divers degrés d'éthylisme. D'la petite pompette sortant d'un 5 à 7 jusqu'au gros moron soul comme un cochon, je ratisse large. C'est dur de juger à quoi je m'expose avant que le client soit assis dans le taxi et souvent je ramasse à mes dépends. Et deux fois plutôt qu'une. Quand un client dégobille son dernier lunch dans mon taxi, c'est rarement ce dernier qui se tape le lavage. Quelqu'un de malade dans le cab, ça arrive rarement mais quand ça arrive c'est toujours une fois de trop. J'ai toujours comme une grosse envie de me servir de la face du vomitif comme moppe mais bon... Je traîne toujours des ptits sacs au cas ou mais encore là, tout peut arriver. Un soir je m'arrête à côté d'un mec au bras bien haut. Il me dit que ma cliente s'en vient, qu'elle a un peu bu mais que ça devrait être correct vu qu'elle a déjà vomi... Ouain. La fille embarque, effectivement elle a l'air pas trop pire mais je lui tends quand même un petit "au-cas-ou". J'ouvre la fenêtre pour faire un peu d'air et j'évite de prendre les courbes trop vite. A mi chemin je sens la fille respirer plus fort et comme de fait, elle se met à dégueuler. J'suis content de lui avoir donné un sac et encore plus d'arriver à destination. Elle me paye et sort. Gentleman j'attends qu'elle soit dans le hall de son immeuble avant de partir et comme je décolle, je file un coup d'oeil derrière pour voir si y'a pas de dégâts. Rien sur la banquette ça semble bien beau mais je remarque le sac sur le sol. Je débarque pour le jeter dehors et quand j'ouvre la portière une envie de tuer m'assaille. La garce s'est vidée entre le siège et la porte. Le truc dans lequel s'enroule la ceinture de sécurité en est plein et le sac "au-cas-ou" est vide... J'ai passé une heure à nettoyer. M'a fallu défaire la bébelle de la ceinture pour tout ôter. Vous croyez que c'est dégueulasse? Essayez d'imaginer l'odeur maintenant... Malgré un lavage assez intensif, j'ai ramené le taxi au garage. Ça puait tellement la bile, que ça aurait été honteux de faire monter quelqu'un d'autre dans la voiture. Pas trop rentable comme veillée. Ça rentre certainement pas dans la catégorie bénéfices marginaux. Ça donne même quasiment l'envie de prendre un coup. Enfin bref tout ça pour vous dire chers potentiels futurs clients, faites donc attention aux mélanges et surtout si ça arrive, visez le sac... Ok? Merci.

Links to this post:

<\$BlogItemBacklinkCreate\$>

links to this post

1 Comments:

Anonymous Az said...

J'ai déjà été malade ds un taxi... le hic c'est que j'habitais hors-zone d'autobus scolaire, et un taxi était engagé à l'année pour voyager 5 personnes le matin (un vieux char américain avec 2 passagers en avant). la chauffeuse chauffait tellement ds ce putin de taxi, qu'un de ces matins stressants (exposé oral en anglais), la chaleur a fait déborder le vase si je peux dire! alors j'ai vomi mon déjeuner sur mes pantalons et sur la banquette. j'avais honte, mais pire que ça, j'ai eu honte toute l'année car l'odeur est restée imprégnée ds la vieille banquette en tissus. à tout les matin le coeur me levait... et j'imagine que les autres passagers le sentait aussi!

2/13/2006 10:55 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home