23.3.06

Taximan-1962


Déniché dans une bouquinerie, ce bouquin date de 1962. Et pourtant certaines des doléances de ce chauffeur d'un autre âge s'appliquent encore de nos jours. Le harcèlement des inspecteurs (aujourd'hui le bureau du taxi), le prix des permis, le nombre d'heures qu'il faut se taper... L'auteur y parle surtout de l'industrie et des règlements de l'époque mais il s'y trouve aussi quelques succulentes anecdotes et même de jolis passages. Je vous laisse avec l'un d'eux:

"Pour le chauffeur de taxi, la liberté, c'est choisir ses heures de travail, aller là où il lui plaît, sans avoir un patron ou un supérieur sur ses talons. Celui qui est astreint à toujours se rendre au travail à la même heure, à s'asseoir sur la même chaise, devant le même bureau, à observer un horaire rigoureux, celui-là qui est esclaves des exigences de son travail ne comprends pas la liberté que le chauffeur de taxi défend au prix parfois inconcevable de 14 heures de travail par jour.

Une fois qu'il a goûté à cette liberté dans le travail malgré tous les ennuis que cela comporte, il ne peut plus y renoncer. Pas de patron, pas de gérant, liberté de mouvement. Ces mots ont une odeurs alléchante. Et dans la balance de ce qu'il donne et reçoit, le chauffeur de taxi voit cette liberté contre-balancer le poids inhumain des longues heures de travail.

Qu'il soit réel ou faux, ce sentiment de liberté, le chauffeur de taxi le porte partout avec lui, secrètement dans son coeur. Il n'en parle pas, parce qu'il juge que les autres ne le comprendront pas. Ces autres que lui-même considère comme des esclaves, aux prises avec l'horloge qui avance toujours trop vite et soumis à la contrainte d'un horaire rigoureux. Cela, le chauffeur de taxi le sent lorsqu'il voit monter un client dans sa voiture et reçoit l'ordre : "Conduisez-moi là. Vite. Je suis pressé..."

Donc, l'homme de la rue dit que le chauffeur de taxi est un esclave et le chauffeur de taxi dit que l'homme de la rue est un esclave. Ainsi, chacun voit la liberté à sa porte et tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes !
"

- Luc de Fougières (Chauffeur de taxi montréalais. 1962)

Links to this post:

<\$BlogItemBacklinkCreate\$>

links to this post

18 Comments:

Blogger Laza said...

C'est pour quand TON livre ?

3/23/2006 1:02 PM  
Anonymous brem said...

J'ai un projet pour toi mon Léon.
Prends des photos de tous tes clients (s'ils veulent bien, évidemment) :)

3/23/2006 1:30 PM  
Anonymous Sebastien said...

Ouais mister, TON livre est il déja sur la table de travaille ?

3/23/2006 2:23 PM  
Anonymous Michel said...

Eh oui, il a raison, ce Luc !
Nous sommes tous les esclaves de
quelqu'un d'autre !

3/23/2006 6:05 PM  
Anonymous LeGeant said...

on est les esclaves de la société! :)

3/23/2006 6:19 PM  
Anonymous Le piqueur said...

première visite pour ma part...

merci pour ta plume...

ça fait du bien de lire quelque chose conséquent sur ce que certain(e)s appellent (et ça m'énerve toujours autant...) la "blogosphère".

Je pense que ta contribution littéraire participe à sa rotation...

3/23/2006 11:56 PM  
Anonymous Anonyme said...

Moi je l'ai plus compris que tout vas bien quand tout le monde se voit avantagé par rapport a une autre situation, en tout cas belle trouvaille.

3/24/2006 12:48 AM  
Anonymous Anonyme said...

Plus ça change et plus c'est pareil. On en a un bel exemple ici. Vraiment cool ton blogue !!!

3/24/2006 11:05 AM  
Anonymous C'est Raoul said...

Mais est-ce que c'est pas en train de disparaitre? Ca ne reste plus vrai que pour les vieux qui ont leur propre permis non?

Les autres qui prennent des shifts comme toi ressemblent de plus en plus aux 'normaux'.

Reste toujours une certaine liberté de faire ce qu'on veut de son shift, mais c'est le $ qui décide souvent.

Non?

Sinon. j'ai une question sur les tarifs. Peux tu nous expliquer rapidement comment vous êtes taxés? (sur le prix de départ, et sur le reste de la course)

3/24/2006 11:48 AM  
Anonymous Jow said...

Moi ma question est plutôt triviale : c'est quoi, un pourboire décent, dans le monde du taxi montréalais?!

3/24/2006 7:00 PM  
Blogger Pierre-Leon said...

Merci et merci encore pour vos charmants commentaires. C'est flatteur que vous trouviez que mes mots valent l'abattage de quelques arbres...

Brem: Je suis sûr que t'aimerais bien voir certaines de mes clientes en fin de nuit ;-) Mais je me vois mal en plus de faire ma job commencer à "négocier" avec mes clients pour les prendre en photos. C'est aussi une question de discrétion, de vie privée, etc. etc. J'me sentirais pas à l'aise là-dedans. Mais si ça te branches vraiment, je sais que dans le groupe "taxi" sur Flickr y'a un type qui semble photographier systématiquement tous ses clients.

Raoul: En semaine je loue au shift de douze heures et souvent c'est les dernières heures qui font la différence entre une bonne ou moins bonne nuit. Y'a des soirs en semaine quand c'est tranquille, que j'arrive à peine à faire 50$ clair dans mes poches faque ça fait pas cher de l'heure... Les fins de semaine je loue le taxi "single". C'est à dire un seul chauffeur. Ça arrive régulièrement que j'ajoute une heure ou deux pour faire les "after-hours". Donc un 14 heures dans une nuit ça existe encore, crois-moi. Et encore là je suis chanceux car je n'ai pas une petite famille à m'occuper. Le chauffeur qui a deux trois petits à nourrir crois moi que parfois il doit se taper des semaines de 80 heures pour rejoindre les deux bouts... Tu sais que le permis pour être proprio est rendu près de $220 000 ?
Celui qui achète doit également se taper des semaines interminables pour arriver... Non ça a pas changé depuis 40 ans. En ce qui concerne les taxes, c'est le $3.15 de prise en charge au début qui est taxé. Faut soumettre un rapport TPS & TVQ à tout les trois mois. Mais comme je dis toujours à mes clients, quand tu fais 5-6 plein d'essence par semaine, on s'entends-tu qu'on paye plus que notre part en taxes?

Jow: La fameuse question du pourboire... En principe c'est comme dans les restos. Mais c'est toujours à ta discrétion. Si ton chauffeur t'as fait faire le tour de la ville en se tapant toute les rouges, j'pense pas qu'il ait besoin d'un tipe... ;-)
Moi ce que j'aime bien c'est quand le total arrive à $9.85 et que le client te donne un dix en te disant: Vous pouvez gardez le change" (..) Des fois y'a des 15 cennes qui revolent par les fenêtres ;-)

3/25/2006 7:51 AM  
Anonymous C'est Raoul said...

Donc si je comprends bien: vu que le prix de départ est fixe, vous payez comme une taxe fixe par course.

En fait ma question était pour comprendre quelles courses sont les plus payantes. T'es donc mieux avec une course de 20$ que 2 de 10$.
(j'ai le souvenir d'avoir pris un taxi pour 2 ou 3 blocs sous une pluie incroyable, pour aller a mon char, je me doutais que c,était pas payant mais j,avais pas le choix).

Le compteur enregistre toutes les courses (nb et montant total non?). Comment la fraude est possible? (hormis le tip et les compteurs non partis)

3/25/2006 10:58 AM  
Anonymous Un certain Canada ;-) said...

Salut Pierre-Léon,

triste que tu n'es pu rendre service à ton pays cette semaine **inside** M'enfin!

J'ai ma biliothèque un livre, Taxicologie, écrit par un ancien prof à moi, Philippe Carreau. Lui qui fut aussi chauffeur de taxi nous fait un portrait de ses nuits folles, de ses clients, de ses aventures. Tu aimerais sans doute le lire? Si tu veux, la prochaine fois que ton pays te demande ;-), je m'arrangerai pour qu'on te le prête.

À la prochaine

3/25/2006 11:31 PM  
Blogger Pierre-Leon said...

A raoul: Coudonc es-tu en train de rédiger un mémoire sur l'industrie? ;-) Je paye un prix fixe de location quand je loue mon taxi. Que je grimpe le compteur à 20 ou a 500 piasses le montant que je dois payer reste le même incluant les taxes. C'est sûr que le gouvernement aimerais bien mettre des compteurs électronique calculant le nombre de courses sauf que c'n'est pas demain la veille. Parce qu'il ne voudront pas payer pour et les propriétaires de flotte comme mon patron par exemple qui a une trentaine d'autos n'a pas necessairement les fonds pour faire installer ça. En ce qui concerne les fraudes je ne suis pas sûr de comprendre ou tu veux en venir. Les taximètres sont vérifiés à tous les six mois et un "seal" empêche d'en changer les règlages. Un taxi qui se fait arrêter sans ce fameux "seal" (je cherche le terme exact en français) risque un très forte amande. En ce qui concerne la distance des voyages, c'est sûr que je préfère plein de petits voyages collés mais quand la soirée est tranquille un voyage à Lorraine par exemple est toujours bienvenue...

Pour un certain Canada ;-) Pour le bouquin je suis preneur. Qui sait, ce blogue pourrait devenir un florilège des meilleurs passages écrit par des chauffeurs de taxi... A+

3/27/2006 6:27 AM  
Anonymous C'est Raoul said...

Non, non. Je suis juste curieux.
(les seals, c'est des scellés).

Ok. Moi, je pensais que le compteur enregistrait toutes les courses au complet. le nb et les durées, et donc qu'il savait exactement combien tu faisais en fin de nuit. la seule fraude possible étant alors de ne pas partir le compteur.

mais si je te comprends bien, c'est pas du tout le cas. le compteur ne garde que le nombre de départ finalement. c'est bien ca?

le 3.85$ (me souviens plus du chiffre exacte) est partagé fixe entre toi et le gouvernement (taxe fixe par départ). C'est bien ca? ensuite tout est pour toi.

(hormis la location du taxi evidemment).


Tu connais le bouquin Drive by shootings? (un taximan allemand a NY).
http://drivebyshootings.com/book.asp
Si jamais tu l'as pas, je pourrais te preter le bouquin. voir la page web pour le email. sans le www.

3/27/2006 6:22 PM  
Anonymous C'est Raoul said...

Je relis ton message: j'ai un doute: quand tu dis que "tu payes un prix fixe, taxes incluses" quand tu loues ton taxi: louer a ton client (donc voir message précédent) ou ou louer a ton patron par nuit? si c'est la seconde solution, ca veut dire que le compteur n'a aucun rapport avec les taxes?

Il ne servirait qu'a facturer le client, c'est tout?

Les taxes seraient payées par tes rapports d'impots et la location a ton patron?

3/27/2006 6:27 PM  
Blogger Pierre-Leon said...

Raoul : Pour conclure sur tes interrogations concernant les taxes. Faudrait que t'appelle au ministère du revenu... ;-) J'pense qu'ils sont aussi mêlés que nous. Ils calculent j'imagine selon des chartes pré-établies, en faisant des moyennes,,, Fouille moé ! ;-) Les propriétaires doivent soumettre un rapport à tous les 3 mois pour la tps & Tvq. C'est calculé sur le montant de prise en charge de 3.15$ En ce qui me concerne c'est inclus à même mon prix de location et j'en repaye le temps des impôts venus. Plus le pourcentage taxé que je mets en gaz...

Merci pour le lien de Drivebyshooting. J'y ai retrouvé des photos qui ressemblent curieusement aux miennes et ça m'a donné plein d'idées pour les suivantes... ;-) A+

3/28/2006 2:26 AM  
Anonymous C'est Raoul said...

C'est beau Léon! J'ai une meilleure idée maintenant!

3/28/2006 1:46 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home