18.4.06

Consultation à voie haute

Ça fait plus d'une heure que les bars sont fermés et je suis venu me joindre aux dizaines d'autres taxis former le seul bouchon possible passé 4h. du matin. Je suis sur St-Laurent entre Sherbrooke et des Pins et je me demande quelle idée m'est passée par la tête de venir perdre mon temps ici. 90% des véhicules sont des taxis, 90% ont leurs lanternons allumés, les probabilités que j'embarque quelqu'un ici sont de...

- "Vous êtes libre ? " Me surprend la voix d'une belle grand blonde surgit de nulle part.

- "Absolument ! "

- "J'm'en vais à ville d'Anjou."

- "Ça devrait pas être un problème. À la quantité de taxis qu'il y a ici, c'est comme si je venais de gagner à la loterie ! "

Ça l'a fait rire. Cette blonde est spectaculairement belle. Elle a un sourire a faire fondre ce qui reste d'antartique. Pas de doute dans mon esprit qu'elle a du passé la soirée a se faire draguer. Pourtant c'est moi le chanceux qui la raccompagne chez elle.

- " La soirée a été bonne ? " Y'a pas une nuit que je n'utilise pas cette phrase passe-partout. Si le client a le goût de jaser je suis vite fixé.

- " Bof, je suis tombé sur mon ex..." Dans mon rétroviseur, la belle a un regard perdu quelque part entre les vitrines de la "Main" et de vieux souvenirs.

- " Ah! Les ex..."

- " Il m'a dit que j'étais la femme de sa vie! "

- "Hum pas facile de ménager les susceptibilités dans ce temps là..."

J'ai eu droit au fin fond de l'histoire en disant des "ahan, umhum, oui, c'est sûr, pas de doute, c'est clair..." de temps en temps question d'entretenir le flot. C'est fou comment les gens aiment se confier. Surtout à propos des choses qu'on ne peut dire à des proches. Moi j'étais content de profiter de la conversation, ça me permettais de contempler cette superbe créature sans être trop indiscret.

Elle m'a raconté comment le gars n'avait pas su comment entretenir la flamme, comment elle l'avait plaqué, comment elle avait rencontré son nouvel amoureux... C'est rendu sur le métropolitain qu'elle m'a avoué comment elle aurait aimé se taper son ex ce soir...

- "Personne ne l'aurait su" me dit-elle.

- "Sauf toi..."

Silence

- " C'est une sacrée belle preuve d'amour que tu viens d'offrir à ton nouveau chum."

- " Oui mais il ne le saura pas..."

- " Toi tu le sauras..."

La fille s'est avancée sur la banquette et m'a embrassé sur la joue. Essayez de rester concentré sur la voie élevée dans ce temps là ! C'était dur... ;-)

À destination je me suis tourné vers elle et lui en ai sorti une de mon répertoire:

- "Ça fait $25 pour la course et $15 pour la consultation."

Elle a encore rit. J'étais sous le charme. Si a cet instant elle m'avait dit: " J'ai pas d'argent pour te payer", je pense que je l'aurais quand même remercié. Mais elle a sorti deux billets de $20 de son sac et c'est elle qui l'a fait.

- "Tu fais une bonne job, tu peux garder le change."

Les doigts qui se touchent, le regard, le sourire. Y'a des histoires d'amour plus éphémères que d'autres...

Je suis resté devant sa porte jusqu'à ce qu'elle rentre en me disant que son ex ne savait pas ce qu'il avait raté, que son nouveau était quelqu'un de vraiment chanceux et je me suis demandé de laquelle des deux jobs elle voulait parler ?

Links to this post:

<\$BlogItemBacklinkCreate\$>

links to this post

31 Comments:

Blogger Catherine said...

Beau, très beau moment (et texte!).
40$ pour l'éphémère et l'éternelle d'une rencontre dans le même espace temps.
C'est si peu pour toucher du doigt l'humanité!

4/18/2006 8:26 AM  
Blogger misstechno said...

très belle histoire ça.Grâce à toi,il y a eu une fille qui a pus se confier sans problème à toi.

4/18/2006 8:56 AM  
Anonymous brem said...

Man... et la photo?!?!?!?!?

4/18/2006 9:42 AM  
Anonymous Sims said...

Ça arrive toujours quand on ne si attend pas du tout. Je sais c'est cliché, mais t'était la dans une mer de taxis et voilà qu'en un instant c'est ouvert une fenêtre sur le "merveilleux".

Un cour instant plaisant qui nous fait perdre le fil du temps et profiter du présent.

4/18/2006 10:48 AM  
Blogger Patrick Dion said...

Magique cette histoire P-L. Pourquoi certains ne peuvent-ils pas réaliser toute la chance qu'ils ont parfois (et je m'inclus là-dedans) ? Bref, merci à toi.

4/18/2006 11:38 AM  
Anonymous LSD said...

Vraiment super cette petite aventure, ah quel fantastique travail que celui de chauffeur de taxi

4/18/2006 2:31 PM  
Blogger Steven Painchaud said...

C'est vrai que ça arrive souvent que ces clients qui se viedent le coeur au premier inconnu qui les écoutes.

C'est dans des moments de même que je me rends compte que j'ai raté ma future carrière. C'est pas dans le domaine du cinéma que je devrais aller, c'est dans celui des psychologues!

4/18/2006 3:10 PM  
Anonymous LeGeant said...

Encore une superbe histoire signé pierre-léon. Tes tres doué pour écrire des textes!

4/18/2006 5:56 PM  
Anonymous Michel said...

Un fin psychologue, tu es !

Et une autre belle histoire !

4/18/2006 6:00 PM  
Blogger Jef... said...

Pas mal cool, et c'est vrai qu'il est plus facile de parler à un inconnu...

Et je seconde Brem... pas de photo ? ;P

4/18/2006 6:12 PM  
Blogger Pat said...

Ça c'est bien souvent les plus beaux cadeaux que la vie peut nous faire. Quand une personne qu'on oserait jamais approcher nous ouvre une parcel de sa vie. Souviens toi de ce moment que cette demoiselle, pour le temps d'une ride, t'ailles donné sa confiances.

Donc les conducteurs de taxi, les nouveaux spy de notre société? ;)

4/18/2006 7:44 PM  
Blogger Gaëna said...

Et bien tiens... ton blog était stationné parmi plusieurs autres... et c'est lui que j'ai pris! Super touchant... ça m'a fait sourire, cette histoire. Je ne regarderai plus les chauffeurs de taxi de la même façon, dorénavant... C'est la magie de la vie, ça... Heu... Tu ne demandes pas aussi à tes lecteurs si la soirée a été bonne? ;-)

4/18/2006 8:28 PM  
Blogger Magique said...

Bah je pense qu'il sait très bien à côté de quoi il est passé l'ex puisque justement, c'Est l'ex! :) Et puis il l'a dit, c'est la femme de sa vie! :)

Très beau texte. Moi je suis toujours fortement impressionnée par ces moments charnière de notre vie ou tout peut basculer en fonction d'un simple choix, d'un momentum, d'une seule décision. Tu l'as admirablement décrit, avec un grand talent et une sensibilité exquise.

"Toi tu le sais". Excellentissime!

4/18/2006 9:45 PM  
Anonymous Guy Vandal said...

Je travaille aussi avec le public.

Manifestement, tu n'es pas qu'un chauffeur de taxi.

Il semblerait, selon ce que je lis, que tu aimes aider les gens. Bravo. Ce ne sont que de petits moments pour toi peut-être, mais combien grands pour ceux qui reçoivent.

La preuve, le bizou qu'elle t'a donné. Sacré chanceux, chance que tu mérites, sans aucun doute.

Merci pour l'inspiration !

4/18/2006 9:53 PM  
Anonymous René said...

Elle a sûrement voulu parler des deux jobs, en fait. :-)

Bravo, ça lui a sûrement évité bien de la thérapie. Vraiment chouette de ta part de l'avoir écoutée et de lui avoir parlé comme ça.

4/18/2006 9:55 PM  
Blogger johanne said...

pierre leon...tu me fais pleurer maintenant...

4/18/2006 10:43 PM  
Anonymous Metha said...

Ah! le travail avec le public !

4/19/2006 12:10 AM  
Blogger Pierre-Leon said...

Merci pour vos bons mots. Eux seuls peuvent nous faire parcourir autant de distance sans couter une maudite cenne de gaz... ;-)

Pour ceux qui veulent des photos...
Votre imagination est en panne?

Et vous chers lecteurs? Votre nuit a été bonne? ;-)

4/19/2006 1:59 AM  
Anonymous bregman said...

J'ai trois choses à dire :

a) les chauffeurs de taxi devraient être nommés docteurs en psychanalyse honoris causa

b) j'aime beaucoup ce style d'écriture

c)les histoires d'amour les plus brèves sont celles qui laissent encore le plus de traces !

@ bientôt, Taxi man !

4/19/2006 4:06 AM  
Blogger Patrick Dion said...

Ahhh, P-L, c'est gentil de demander. De mon côté ce fut tranquille. Mais tu connais le dicton: La nuit porte patio...

4/19/2006 12:25 PM  
Anonymous Orchidée said...

Je viens de découvrir ton blog, et j'adore!

Félicitation!

4/19/2006 3:47 PM  
Anonymous Anonyme said...

Je viens te voir depuis www.flickr.com, enchanté autant par tes photos que par ton histoire, celle-ci et d'autres.

Toujours facile de savoir ce qu'on ferait "si on était l'autre", impossible de vraiment le savoir, car on ne peut jamais l'être. On a parfois de la peine à être "soi" alors.

Je me demande si tu demandais la permission de prendre des photos de tes clients s'il seraient offusqués, surpris, enchantés...

Tu fais un métier qui m'est tout à fait inconnu. à part en être parfois client et tu y mets de la magie, tant en photo qu'en parole.

Je second aussi Bergman.. j'aime ton style d'écriture

Et sourire en coin à Patrick Dion... un autre fan du Capitaine Pateneuuuuude! :-)

Félicitations!
(Digit-Ized sur Flickr)

4/19/2006 3:58 PM  
Blogger Miss Patata said...

Ça rembourse une partie du jeu vidéo et l'autre fois? Tu te souviens tu t'étais fais usurper?

Ah et je sors jeudi! Je veux un Pierre-Léon! Je ne tombe que sur des chauffeurs de taxis étranges! Je veux un Pierre-Léon! Je veux un Pierre-Léon! On fait comment dis?

4/19/2006 4:11 PM  
Blogger Daniel Rondeau said...

Je ne verrai plus jamais les embouteillages de 4h du matin de la même manière: Saint-Laurent congestionné par des dizaines de psys en quête de clients...
Mais bon, va falloir majorer les tarifs, parce que 15$ la consultation, ça fait pas sérieux...

Pendant que j'y suis: tu fais des factures pour les assurances?

4/19/2006 10:58 PM  
Blogger ftibo said...

Salut Pierre-Léon,

Génial le texte!, géniaux tes textes!, Tu devrais sérieusement penser à essayer de vivre de ta plume. Journaliste ou romancier ou colomniste, chais pas... Mais tu as un RÉEL talent. Heu!!! Oublie ça! On perdrait ce blogue magique :)

4/19/2006 11:25 PM  
Blogger Perrasite Premier said...

Tout à fait exquis et génial. On a envie de visiter Anjou !

4/20/2006 9:35 AM  
Blogger mlle princesse kiki said...

Hum ... ca me fait definitivement reflechir ... si vous saviez a quel point ! J'pense que mon chum est bien chanceux .. et moi aussi.

4/20/2006 10:42 AM  
Blogger Daniel said...

Au début, j'pensais que tu venais de ramasser Andrée-Anne... Hahahaha..

Belle histoire.. C'est pas toujours la vie dure dans un taxi, heureusement.

4/21/2006 6:10 PM  
Blogger Maya said...

Wow, belle tranche de vie, et surtout, bien belle plume. Je découvre le monde des blogues depuis peu et suis charmée des petits bijoux qu'on peut y trouver. Merci de nous faire partager ton talent.

4/22/2006 1:22 PM  
Anonymous Christelle said...

Super histoire, très bien racontée... :)

5/05/2006 4:16 PM  
Blogger drama said...

Sacrée belle histoire !

J'aime beaucoup ton style, tu fais vraiment passer ce que tu ressens. Chapeau !

7/20/2006 9:20 AM  

Enregistrer un commentaire

<< Home