3.5.06

Race de Monde

Ces derniers temps on m'a posé pas mal de questions sur André Arthur et ses commentaires racistes concernant les chauffeurs de taxi haïtiens et arabes. Selon lui ces chauffeurs sont incompétents, ils sentent mauvais, ils parlent "drôle" et quoi d'autre ?

Les problèmes de racisme dans le milieu du taxi sont monnaie courante. Tant que l'homme sera ce qu'il est, j'vois pas comment il pourrait en être autrement. Par exemple, y'a pas une maudite journée sur la route qui ne se passe sans qu'on me dise : " J'suis content que ce ne soit pas encore un christ de nègre ou un ostie d'arabe." Je suis vraiment fier de ma race dans ce temps là. (...) Parfois je les encourage dans leur délire, pour voir jusque où leur haine peut aller. C'est pas toujours beau à entendre. André Arthur à côté c'est de la petite bière. Parfois je leur dis que ma femme est martiniquaise juste pour les voir s'empêtrer dans leurs propos.

Le problème avec le racisme, c'est qu'il est justement entretenu par des gens comme André Arthur. Ce genre d'individus aiment attiser les préjugés et la haine. C'est bon pour les cotes d'écoutes... Le vrai problème, c'est qu'on accorde trop d'importance à ce qu'ils disent. Si les gens arrêtaient de se fier aux foutaises de ces démagogues et aux manchettes sensationnalistes qui emplissent les pages des journaux, si ils sortaient un peu dans la rue pour côtoyer ces gens venus d'ailleurs, peut-être qu'ils verraient que les aspirations de ces gens là ne sont pas tellement différentes des leurs.

Peut-être suis-je privilégié par mon métier de pouvoir jaser avec des immigrés qui viennent de partout dans le monde. C'est ce que j'adore de Montréal, cette mixitude, ces couleurs, ces odeurs, ces cultures qui se mêlent, personnellement je trouve ça extraordinaire. André Arthur affirme que le taxi est devenu le tiers-monde du transport en commun à Montréal ? Eh bien je suis fier d'en faire partie.

Qu'on s'entende bien là, je ne suis pas sans tache. Il m'arrive d'être intolérant envers autrui. Je vais même être le premier à déblatérer contre les "chinois" derrière un volant ;-) Y'a des chauffeurs de taxis d'origines variées qui me font chier des briques. Mais mes emportements n'ont rien à voir avec leur race. Ça a plus à voir avec leurs agissements et leurs manque de respect. Si un chauffeur me vole un voyage un soir, je ne ferai pas porter le chapeau à tous ses compatriotes. Des imbéciles et des "mangeux de marde" y'en a partout, c'est pas une question de race ni de couleur de peau. Y'a aussi certains de "souche" que je ne suis pas capable de sentir. Comme je disais, tant et aussi longtemps que l'homme sera ce qu'il est...

Mais bon c'est clair que l'intolérance entraîne la méfiance. Si un chauffeur fait monter un client qu'il sent haineux, pensez vous qu'il sera porté à lui donner un bon service? Y'a toujours des enchaînements qui se font et c'est à nous tous de briser ces chaînes.

La prochaine fois que vous monterez à bord d'un taxi conduit par un haïtien, un libanais, un iranien, un pakistanais ou quoi que soit son origine, au lieu d'être méfiant envers cet individu qui essaie de faire son boulot, demandez lui de vous parler de son pays. Peut-être que votre course en vaudra plus le coût...


Bon maintenant faut que j'aille me faire la barbe :-(

Links to this post:

<\$BlogItemBacklinkCreate\$>

links to this post

27 Comments:

Blogger Miss Patata said...

Mmm...C'est encore une affaire de généralisation, parce que quelques individus ne sont pas corrects, on impute leur comportements à tous, on dit alors que c'est la majorité. Au fait on ne t'a jamais dis que tous les maudits chauffeurs de taxis chauffaient mal? :)

L'être humain se fait des schémas dans sa petite tête, il classe les gens, à tort ou à bien, bien souvent ce jugement repose sur un événement en particulier et hop il se sent rassuré parce que son idée est faite! C'est plate, mais c'est ça...

Et puis ce André Arthur, Gilles Proulx et compagnie sont bien souvent des vils manipulateurs et des démagogues. Au fait André Arthur tient encore ces propos alors qu'il est député???? Serait-il incorrigible?

5/03/2006 6:21 AM  
Blogger Loula la nomade said...

Bonjour Pierre-Léon,
Tu as raison, il y aura tjrs quelqu'un pour penser du mal de la différence. Et encore, notre coeur bat de la même façon, notre sang circule de la même manière. Nous seront toujours l'étranger de quelqu'un. Excellent début de journée.

5/03/2006 6:32 AM  
Anonymous LeGeant said...

Ouin moi too je doit aller me faire la barbe merci de me le rapeller!!

5/03/2006 6:39 AM  
Blogger MA said...

l'industrie du taxi serait le tiers monde selon Arthur ça paraît que le Métro ne se rends pas à Québec, il verrait que c'est plutôt le transport en commun qui est le tiers monde... ce n'est pas pour rien que j'ai décidé de m'acheter une voiture à un moment donné!

5/03/2006 7:00 AM  
Blogger misstechno said...

Les gens ne sont pas tolérant sur rien.

5/03/2006 7:33 AM  
Anonymous brem said...

Bien que je n'appuie pas les propos d'Arthur, je trouve qu'il soulève un point. Pourquoi est-ce que tous ces immigrés sont chauffeurs de taxi? Est-ce par choix? Ou par obligation?
Sans vouloir dénigrer non plus le métier de chauffeur de taxi, je ne crois pas qu'ils sont tous contents de faire ce métier.
Si on accepte ces immigrants, ils faudrait les encadrer et les faire cheminer pour qu'ils puissent convertir leurs compétences acquises à l'étranger en compétences pour pratiquer ici. Je pense aux médecins, par exemple.

5/03/2006 8:39 AM  
Anonymous René said...

À l'inverse, je suis déjà tombé sur des chauffeurs de taxis racistes. J'ai eu droit à des propos comme « Je n'ai jamais pris un taxi noir... il paraît que ça sent pas bon... » Et un autre chauffeur qui faisait des remarques chaque fois qu'il voyait un Noir dans la rue, du genre : « Eïlle, le fille ! Pourquoi tu te promènes avec un Noir ? T'as pas peur du SIDA ? » Assez révoltant, merci.

Sinon, tu as raison, il ne faut pas généraliser. J'ai eu très mauvais chauffeurs de taxi... blancs, et je n'en pense pas moins bien des autres Blancs ! ;-)

5/03/2006 8:44 AM  
Blogger Reda said...

Salut Pierre-Léon
Je pensais que t'avais 'zappé' l'épisode d'Arthur. Je vois que tu prenais tout simplement du recul.

5/03/2006 9:31 AM  
Blogger Loula la nomade said...

Brem,

J'ai une copine à Toronto qui dit souvent si vous n'arrivez pas à trouver un docteur pour une urgence, prenez un taxi vous avez 80% d'en trouver un derrière le volant.
P'tite vie!

5/03/2006 9:33 AM  
Blogger Philippe-A. said...

Ça me fait penser
à quelque chose que j'avais écrit, il y a un petit bout.

http://piette.blogspot.com/2004/11/101-raisons-daimer-montral.html

5/03/2006 10:33 AM  
Blogger Num said...

De part mon métier, j'ai à côtoyer plusieurs nationalités. Étant un Québécois fier de ses origines et de notre ouverture d'esprit,j'ai pris l'initiative d'apprendre quelques mots dans chaque langue.

Vous devriez voir le changement de comportement! N'importe lequel des immigrants double son service si vous lui dites juste bonjour dans sa langue!

Ca les rends heureux de voir que quelqu'un s'intéresse un peu à eux...

5/03/2006 11:52 AM  
Anonymous denis lord said...

Hostie que tu m'as fait rire quand tu as écris je les encourage à pousser dans leur délire puis je leur dis que ma femme est martiniquaise.
Du pur Léon!

Au fait, je croyais que ta femme était acadienne. C'est vrai que ces races-là, c'est toute pareil.

5/03/2006 1:58 PM  
Anonymous Em said...

Je m'étonne chaque fois que je tombe sur un chauffeur québécois et a date, c'est eux qui m'ont été les plus sympathiques. J'ai souvent pogné des chauffeurs haitiens qui parlent au cellulaire tout le long ou d'autres ethnies quelconques qui sont air bete quand t'essais d'engager une conversation. Mais au moins, je reste respectueuse!

5/03/2006 2:52 PM  
Blogger Laza said...

Merci pour cet air frais. C’est le genre de billet qui manque en France. Le Québec est une terre d’immigrants. Incluant les «pure laine». La force est dans la diversité. Je demande à quiconque de me prouver le contraire. J’adore que tu dises que ta femme est martiniquaise. EXCELLENT! Tu devrais aussi dire que ta un fils et ou une fille avec elle. Et là, je sais que c’est en demander pas mal, mais tu devrais les laisser au prochain coin de rue en les remerciant. Ou en faisant jouer la chanson préféré de ton fils (une toune de Guadeloupe) Le racisme est une gangrène qui se pointe le nez quand les choses vont mal. Ca commence en gangréner de plus en plus ici en Europe; FN, BNP, les jumeaux fachos de Pologne, les caricaturistes danois… Mais remarquez que la croissance économique va avec xénophobie.

5/03/2006 4:35 PM  
Blogger Loula la nomade said...

J'en ai une bonne sur un Taxi Driver un soir il y a de cela des années lumière. Je ne parlerai que de ma bonne expérience (l'autre faut oublier). Yep un chauffeur m'a une fois sauvée d'une situation (du genre je monte dans l'auto et je dis fermez les portes et si un de ces deux gars s'introduit dans le char svp alertez la police, le 911 I don't care just don't leave me here pls) Eh bien nous sommes devenus grands chums ce taxi driver et moi. Il était originaire d'Iran et à chaque soir avant sa run, il passait fumer une cigarette sur mon balcon. Il s'appelait Nader. Plus eu de ses nouvelles, mais il m'a vraiment sauvé la vie il y 20 ans. Fait que si vous montez dans un taxi avec un chauffeur iranien qui écoute Jimmy Hendrix dites lui bonjour de la part de la Marocaine.

5/03/2006 4:38 PM  
Anonymous Chameau volant said...

Le problème avec le racisme, c'est le même qu'avec l'imbécilité: aucune race n'en a l'exclusivité...

Ça l'aurait été plus simple comme ça, mais bon, faut faire avec! :-)

5/03/2006 7:15 PM  
Blogger French Lily said...

Et quand les gens manquent d'arguments (ou de "victimes") ils font du racisme interne. Regardez juste de quelle façon les montréalais parle des québécois (ville), les québécois des gens du saguenay, les gens de la ville des gens de la campagne, etc.

Certaines races sont plus faciles à identifier et les commentaires sont alors plus faciles à passer.

Les commentaires racistes sont juste une façon de généraliser et de rabaisser les autres qui nous dérangent ou nous font peur. C'est une façon facile pour les faibles de tenter de se donner de l'importance en tapant sur la tête des autres.

5/03/2006 8:08 PM  
Blogger Zag said...

Il existe aussi le pays des barbus. Tous comme les autres races minoritaires, ils peuvent avoir des problèmes avec l'embauche ou l'intolérance (surtout celui des barbus occassionnels de 3-4 jours)...

Des sortes de races, on peut en imaginer à profusion - les problèmes pour les minorités découlent d'un principal ingrédient (qui fait de l'homme ce qu'il est): le préjugé.

Merci de briser la chaîne! :)

5/03/2006 9:46 PM  
Anonymous Anonyme said...

Tant qu'il y aura des hommes, il y aure de l'hommerie.

5/03/2006 11:04 PM  
Anonymous Mariane said...

:)

5/04/2006 12:55 AM  
Anonymous Anonyme said...

Merci de dénoncer, de contrer les Arthur insignifiant. J'déteste les racistes, les xéno, les machistes....vive la tolérance et vive le taxi! Super blogue

5/04/2006 1:13 PM  
Anonymous Michel said...

"au lieu d'être méfiant envers cet individu qui essaie de faire son boulot, demandez lui de vous parler de son pays."

Voilà une excellente suggestion qui pourra rétablir le dialogue !

5/04/2006 7:34 PM  
Blogger Cuauht said...

Bah, faut pas s'en faire autant, le raciste est victime de son propre racisme en s'excluant de plusieurs expériences qui aurait pu lui plaire... C'est une forme d'auto-punition quand on y pense!

J'ai entendu ya pas longtemps quelqu'un me dire; "Opinions are like assholes, everyone's got one." et je dirais que parfois, on dirait que la première provient du deuxième!

5/04/2006 9:00 PM  
Blogger Chamsn said...

Je vais être hors sujet mais j'adore l'être. Dans tous ces commentaires, on lit race par-ci race par-là.
Dans ma tête ça sonne race de chiens, de chevaux et de vache laitière. Notre race c'est la race homos sapiens. Donc tous des humains. Jaune, noir, blanc ou rouge on est tous de la même race. Pourquoi ne pas dire culture arabe ou haïtienne. A moins que je me trompe les Arabes ils ont une peau blanche. Et les haïtiens une Chocolats…
La majorité de ses chauffeurs. Ils ont l’équivalent du Bac. Mais vu que ce n’est pas fait au Québec et qu’ils ne peuvent pas pratiquer ici. Ils se rabattent sur le Taxi pour nourrir leur famille. Vaut mieux travailler pour lui-même que de travailler pour un salaire minimum. Pour ne pas dire autre chose

5/05/2006 10:45 PM  
Blogger Loula la nomade said...

Bonjour,

Chamsn, tu as bien raison. Puis-je me permettre un petit ajout? Les Arabes vont du blond au roux (rare, mais ils sont présents quand même), au brun au chocolat . Est Arabe, selon La Ligue arabe toute personne, qui parle arabe (mais là est un tout autre débat).
Excellente fin de semaine!

5/06/2006 9:06 AM  
Blogger Poseidon said...

Bonjour à tous,
Je souhaiterais juste apporter une petite correction à ce qu'a dit Chamsn. En effet, il semblerait que tu confondes le terme "Espèce" (dans notre cas homosapiens), qui veut dire l'ensemble d'individus interfeconds entre eux, avec "Race", ensemble d'individus d'une même espéce mais phénotypiquement différents (i.e aspects extéreurs : couleur de peau, de cheveux...etc). En médecine légale on utilise toujours le terme race par nécéssité. Cependant, dans l'enseignement scolaire (et non universitaire) on évite d'utiliser ce terme, et ce, à cause de ce qu'on fait les Nazis. Néanmoins, à ma connaissances, les différences entre les êtres humains proviennent exclusivement de l'aspect culturel : les différences génétiques n'iterviennent qu'au niveau du phénotype (de l'apparence).
Merci,

4/23/2007 9:47 PM  
Blogger Poseidon said...

Bonjour à tous,
Je souhaiterais juste apporter une petite correction à ce qu'a dit Chamsn. En effet, il semblerait que tu confondes le terme "Espèce" (dans notre cas homosapiens), qui veut dire l'ensemble d'individus interfeconds entre eux, avec "Race", ensemble d'individus d'une même espéce mais phénotypiquement différents (i.e aspects extéreurs : couleur de peau, de cheveux...etc). En médecine légale on utilise toujours le terme race par nécéssité. Cependant, dans l'enseignement scolaire (et non universitaire) on évite d'utiliser ce terme, et ce, à cause de ce qu'on fait les Nazis. Néanmoins, à ma connaissances, les différences entre les êtres humains proviennent exclusivement de l'aspect culturel : les différences génétiques n'iterviennent qu'au niveau du phénotype (de l'apparence).
Merci,

4/23/2007 9:49 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home