15.9.06

Avez-vous 2 secondes ?

Dans mon taxi comme partout ailleurs la conversation tourne autour de la fusillade de Dawson. Tout le monde a son mot à dire et j'écoute les commentaires de mes passagers d'une oreille attentive. Presque tous ont une pensée pour les blessés, pour les familles et je sens beaucoup d'empathie chez mes clients. Dommage que ça prenne des tragédies de ce genre pour faire réaliser des choses sur lesquelles ont ne s'arrête pas toujours. Ça remet aussi beaucoup de perspective sur ce qui se passe ailleurs. Comment ne pas penser deux secondes aux gens qui habitent dans des villes, dans des pays où la terreur est omniprésente et incessante ? Juste deux secondes ?

Peace ...

Links to this post:

<\$BlogItemBacklinkCreate\$>

links to this post

8 Comments:

Blogger delete me said...

Je me demande comment vous faites pour en entendre parler aussi souvent, aussi intensément.

Ce drame, bien que terrible, a tellement fait la manchette partout, occupé la conversation de tous, que je commence à avoir hâte qu'on change de sujet.

Je le répète, j'ai conscience du tragique de l'événement, mais essayons d'en parler modérément, sans les cahiers spéciaux de 24 pages avec photos couleurs géantes qui, en bout de ligne, ne nous apprennent rien de plus, et ne font qu'augmenter un appétit de curiosité démesuré et mal placé.

On se serait cru à Beyrouth mercredi... :-(

9/15/2006 9:30 AM  
Blogger Aude said...

La ville est une sorte de jungle avec ses armimaux dangeureux...la violence a pris différente forme à travers le monde...

Tout est relatif cependant mais comment cela se fait que l'histoire ne nous apprend pas à prendre partie pour la paix ?

Les amérindiens avec l'arrivée des cheveaux et des armes ont eu plus du temps pour "les loisirs"...et pour la guerre ! La médiatisation et la communication sont-elles finalement les armes de la modernité ?

9/15/2006 12:58 PM  
Anonymous Ray said...

Beaucoup de gens font un drame du fait que le tireur écoutais de la musique métal, qu'il s'habillais gothique. Beaucoup de gens font un plat avec ces détails futils.

La musique métal fait peur à ceux qui ne l'écoute pas, voila tout. Personne ne se soucis des "rappeur" qui sont impliqués dans des fusillades, personne ne se soucis de leurs chansons qui parle souvent de tuer leurs voisins..

Nous devrions ceser de lui prêter des prétextes pour les actes qu'il a commis. C'étais un garcon déranger! Il avait besoin d'attentions sans plus.

9/15/2006 8:30 PM  
Anonymous seby said...

Première visite, blog charmant et indispensable à mes favoris, je reviendrais... demain :)

9/16/2006 2:54 AM  
Anonymous Anonyme said...

On dirait que ray préférerait que l'on s'inquiète des "rappeurs" plutôt que des "gothiques métalleux"... sans commentaire.

9/16/2006 4:45 AM  
Anonymous Karine said...

Mais Ray a tout de même raison, bientôt dans les médias, ils vont nous dire que c'est la faute à la musique de Marilyn Manson si il a fait ce carnage et que le fait qu'il soit gothique ben sa lui a donné ces idées là. Moi, je dis le gars a un problème mental et ce n'est pas à cause de la musique qu'il écoute qu'il a fait ça. Et le parallèle fait avec la musique 'rap' n'est pas mauvais car les 'rappeur' dans leurs chansons parlent souvent des femmes comme des objets et parlent souvent de la violence et personne en font un plat même que cette musique tourne dans nos radios commerciales, mais là le gars est habillé en noir alors on fait un lien direct avec la musique qu'il écoute et on blame cette musique. Le problème s'est le gars...

9/16/2006 12:39 PM  
Anonymous Marjoleine said...

Au risque de choquer... Et ce jeune homme? Ce qu'il a fait est vraiment terrible. Mais sa vie? Sa vie à lui? Qu'a-t-elle été pour qu'il en arrive là?

Ça n'enlève rien à la gravité de son acte, à son caractère irréversible, mais je ne peux pas m'empêcher de me poser cette question.

Notre société est bien malade. Bien malade...

9/16/2006 10:50 PM  
Blogger johanne said...

oui je suis d'accord avec toi pierre leon...ici...on ne peut imaginer la terreur de ceux qui la vive
quotidiennement...on en parlerait certainement autrement...
ou...on n'en parlerait pas du tout...on essaierait plutot de l'eviter.

9/16/2006 11:20 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home