25.9.06

Maux de tête

Ça se passe vendredi en soirée, ce n’est pas à tout casser pour un début de fin de semaine. J’ai un taxi qui roule bien mais qui laisse entrer dans l’habitacle beaucoup d’émanations. J’ai mal à la tête et mon attitude n’est pas des plus conciliantes sur la route et envers mes passagers. Ça arrive.

Je roule sur Notre-Dame près de Guy quand j’aperçois ce type avec le bras levé. Je souris car on dirait qu’il sort d’un mauvais film de gangster. Plus je m’approche plus je me demande si ce n’est pas déjà l’Halloween. Une espèce de croisement entre Al Capone et les méchants dans Dick Tracy ou Roger Rabbit. Une caricature quoi. Sauf que quand il embarque dans le véhicule je me rends vite compte que le gars se prend vraiment au sérieux. Il m’ordonne avec un faux accent italien d’aller un peu plus loin sur Notre-Dame et d’attendre dans une entrée de garage. Il est accompagné d’une jeune fille au regard ahuri qui a l’air de vouloir être ailleurs. Il la traite comme un sac à merde en lui demandant dans sa parodie du « Parrain » pourquoi elle a oublié quelque chose qui m’échappe dans l’appart.

Faque j’attends cet abruti qui se la joue maffieux près d’une dizaine de minutes et je n’ai vraiment pas la tête à ça. La fille assisse derrière ne dit pas un mot et en ce qui me concerne ça me convient parfaitement. Quand mon truand reviens il ouvre la porte à côté de moi, prends ses aises, recule la banquette, l’avance, me regarde l’air de dire c’est quoi ce taxi de merde, il fait son cirque et je l’observe en serrant les dents.
Après quelques secondes de son manège, il se tourne vers la fille et lui dit de débarquer.
Les deux se dirigent vers la rue pour héler un autre taxi.

Avec le recul je me dis que j’aurais du les laisser partir et passer à autre chose. Bon débarras quoi! Mais sur le moment, je suis plutôt énervé et je sors du taxi.

- Où c’est que tu penses que tu t’en vas de même ? Prends un autre taxi si tu veux mais tu vas me payer ce que tu me dois ! Y’avait pas loin de 7$ au compteur. Il retraverse la rue en roulant les mécaniques et me réponds en laissant tomber son accent bidon :

- Tu penses que je vais payer parce que t’attends ?
Pis qu’est-ce tu vas faire sinon? Appeler la police?

Là j’ai eu comme une grosse envie d’y sauter dans face. Mais ma frustration ne s’est exprimée qu’en parole. Erreur…

- Non mais j’pense que je vais te clancher…

Le gars en attendait pas tant. Il m’a sorti deux crochets de droite avant de s’éloigner un peu. Je suis sonné mais pas assez pour ne pas répliquer :

- Tu frappes comme une femelle.

Évidemment je suis un peu frustré de ne pas y avoir servi une correction digne d’un film de Scorsese mais j’ai la nette impression que ma réplique a eu plus de portée qu’un uppercut de la gauche. Il revient vers moi qui bêtement regarde plutôt du côté de la rue pour voir s’il n’y aurait pas un confrère ou une police qui passeraient par là.
Il me alors sert un autre crochet qui m’atteint derrière la tête. Encore là je ne passe pas aux gestes mais prends mon cellulaire et appelle le 911 en lui disant qu’il est stupide car je sais où il reste. J’ai beau avoir reçu trois coups de poing sur la gueule, je reste stoïque. Et plus je reste calme, plus il s’énerve. Il me dit qu’il a de la famille dans la maffia, etc. etc.

- C’est ça ouais… Allo! Pouvez-vous m’envoyer une police au coin de…

Je n’ai pas eu le temps de filer les coordonnées qu’il m’arrache mon téléphone et le « pitche » aux bouts de ses bras dans la rue. J’me dirige alors vers mon véhicule pour appeler un code 13. Mon agresseur en profite pour partir en courant. On dirait que j’émerge et commence enfin à réagir, mais pas de la bonne façon. Je démarre le taxi et pars après lui. En tournant le coin de Guy je le vois filer au travers le parking derrière les condos. La fille qui a toujours le même air ahuri est sur le trottoir et je lui dis qu’elle est dans la merde.

- J’le connais même pas c’te gars là ! Visiblement elle a l’air dépassée par ce qui se passe et on dirait qu’elle est sur le point de pleurer.

Je fais demi-tour pour essayer de rattraper le mec de l’autre côté du stationnement. Je bouillonne mais ne réfléchis pas trop clairement. Tout ça s’est passé très vite, l’adrénaline pompe en masse et dans ma tête j’me vois déjà écraser le gars avec mon char. Je fais des demi-tours pour essayer de le retrouver et quand je l’aperçois il se dirige vers moi. J’ai le sentiment qu’il ignore que c’est moi. Il veut juste se pousser dans un autre taxi. Quand j’arrive à sa hauteur, je passe proche de commettre l’irréparable mais poursuis mon chemin. Toutefois je décide de lui croquer le portrait et sors mon appareil photo. Je m’arrête un peu plus loin et mon « gangster » qui ne semble toujours pas m’avoir reconnu cours dans ma direction pour pouvoir monter à mon bord. Lorsqu’il arrive à la hauteur du véhicule le flash de la caméra éclate et je redémarre aussi sec. Il a quand même eu le temps d’ouvrir la porte de derrière. Je m’arrête donc de nouveau et ré-embraye à reculons pour donner assez d’élan au taxi pour que la porte se ferme d’elle-même en refreinant. Encore là ce n’est pas l’envie qui manque d’aller le happer. Mais la raison l’emporte sur l’émotion. J’ai sa photo, j’ai une petite idée de l’endroit où il reste, il n’a pas fini avec moi.

Je redécolle de là toujours assez bouillant et j’essaie tant que bien que mal de faire descendre la pression. Ça ne prend pas une minute que trois jeunes me hèlent un peu plus loin devant l’ÉTS direction le Vieux Montréal. J’en suis reparti avec une autre course et mon idée première d’aller au poste de police le plus près s’est vite envolée par celle d’aller chez moi me chercher une couple de Tylenol. Avant d’y passer, je m’arrête sur les lieux de l’incident pour récupérer la puce-mémoire de mon téléphone dont les pièces sont dispersées sur Notre-Dame.

J’observe mon visage dans le miroir et je ne vois pas trop de dommages. Une marque rouge dans le cou, une petite « prune » derrière l’oreille, rien pour aller perdre une nuit à l’urgence. Aujourd’hui je suis content de ne pas avoir mal aux mains pour vous écrire cette aventure. Mais je ne suis pas très fier de moi-même. Je suis convaincu que si j’avais gardé mon calme, rien de cela ne serait arrivé. Après tout, ce sont mes menaces qui ont mis le feu aux poudres. J’ai manqué une bonne occasion de me la fermer. Mais bon, j’ai la tête dure et j’en ai vu d’autres.

Ça fait quand même du bien d’en parler...

Links to this post:

<\$BlogItemBacklinkCreate\$>

links to this post

47 Comments:

Blogger Carl said...

Excellente histoire, j'espère que le lendemain de veille ne sera pas dure!

Bravo encore une fois ! Tu as peut-être sauvé la fille en étant borné!

Dommage pour le cellulaire ... mais bon, rien n'est parfait!

9/25/2006 7:00 AM  
Anonymous pierre said...

les aléas du metier,tu t en ai quand meme bien tiré.

9/25/2006 7:00 AM  
Anonymous Mel said...

C'est tellement enrageant... Je lis ça et je pompe! Que je te comprends d'avoir eu le goût de le frapper de plein fouet avec le taxi, mais bon... tu as évidemment pris la meilleure décision qui soit. Ça aurait pu tourner bien pire, si mista gansta est réellement ce qu'il dit être.

9/25/2006 7:20 AM  
Anonymous brem said...

Qu'est-ce que t'attends pour publier sa photo sur ton site? :-)

Si ça se trouve, il y a un de tes lecteurs qui le connaît et qui va se payer sa tête!

Quel abruti!

9/25/2006 7:23 AM  
Anonymous Guy said...

Tu aurais quand même dû appeler la police. Quelqu'un qui se vante d'avoir des amis dans la mafia a probablement une photo d'Elvis ou de Frank Sinatra dans son porte-feuille, et c'est tout.

9/25/2006 7:54 AM  
Blogger Spat said...

Rapelle moi de jamais devenir chauffeur de Taxi :-/

9/25/2006 9:42 AM  
Anonymous Eric said...

Tout d'abord bravo pour le JDM.

Pour l'histoire du mafieux. J'ai appris qu'a Montréal il faut toujours faire attention au p'tit christ qui se prenne pour d'autres. Certains sont vite sur le coup de poing. Pis un coup de poing bien placé ça fait mal en ostie. Autant pour la face que pour l'orgueil.
Je vais te citer un Hell's Angel:
Dans le doute....frappe!!!!

9/25/2006 9:53 AM  
Anonymous Anonyme said...

Happy you're still in one piece!
Envoie ce texte à MTurbide, il va adorer!
denis

9/25/2006 10:42 AM  
Blogger Commat said...

Ben là Léon tu déconnes sévère... t'aurais quand même pu y rester cette fois. Je ne dis pas que cela me dérange de lire cette histoire... au contraire... on adore ça ... mais le plus important reste ta santé...
Heureux aussi que tu n'es pas fait de bêtises... tiens-nous au courant de comment avance l'enquete et comment ca se passe dans la "vrai vie" quand il arrive ce genre de choses.

9/25/2006 11:10 AM  
Blogger Philippe Meunier said...

Ouais on veut sa photo !

Shit, ça fait presque Loft Story mon affaire ...

9/25/2006 11:15 AM  
Anonymous Claudine said...

Il n'est pas trop tard pour porter plainte à la police tu sais... Quel abruti ce mafioso!

Et la fille... tu l'as surement sauvée de pire! :)

9/25/2006 11:17 AM  
Blogger genevieve said...

Vivement une photo du mec sur ce blog. Ou encore mieux, une petite photo surprise dans la boîte aux lettres de Monsieur Mafieux. Juste pour le plaisir de savoir qu'il se pense en danger pendant quelques jours ;)

9/25/2006 11:18 AM  
Blogger delete me said...

C'est fascinant cette histoire. Un vrai film! Moi j'aurais eu la chienne de ma vie, d'autres préfèrent le photographier. Il n'a pas apprécié je parie. Pour l'instant, le taxi est sain et sauf, c'est ça qui compte.

9/25/2006 11:27 AM  
Blogger Martin le djembéfola said...

C'est mon premier commentaire sur ce blogue que je viens de découvrir, et c'est de loin mon préféré. Chapeau pour l'initiative!

Quelle histoire rocambolesque, je ne pensais pas qu'à Montréal ce genre de truc était possible, une chance que ça n'a pas trop mal viré, et que ça reste ainsi...

9/25/2006 2:11 PM  
Anonymous Raoul said...

Hum... je sais pas trop quoi dire.

Comme tu dis, c'est bcp de trouble pour 7$. Tu sais jamais ce qui peut arriver avec un moron qui se croit...

Je sais pas c'est quoi le mieux a faire, mais une chose est sure, le fait que tu aies sa photo doit pas mal l'emmerder, parce qu'il a aucune idée de ce que tu peux ou va faire avec.

Moi je porterais plainte, photo en prime. Il va avoir l'air cave!

9/25/2006 2:36 PM  
Anonymous Anonyme said...

Mon vieux t'es trop fin avec ces rapaces là, moi je me serais arrengé pour y faire mal!!! Je dirais que j'aurais passé dessus avec le char, mais crisse y'aurait eu MAL pis y'aurait appris 2-3 notions de respect.

Louis

9/25/2006 3:59 PM  
Anonymous Melane said...

Aoutch... C'est vrai que ça donne un peu envie de partie après le gars en question, après avoir lu cette histoire !

C'est vrai que parfois on se dit qu'on aurait été mieux de se taire, mais tu t'es quand même sûrement mieux senti de pouvoir lui répondre.

J'imagine qu'il ne faut pas être trop soupe au lait dans ta profession, mais quand même, ça aurait pu arriver n'importe où.

9/25/2006 4:31 PM  
Anonymous Anonyme said...

Ou est la photo?

9/25/2006 6:34 PM  
Anonymous bucheronne said...

Ouch Lé...

Tu peux toujours passer la photo, a voir les beaux jeux de flous des autres, ça doit être joli, loin du photomaton...

Prend soin de toi pis te casse pas trop de sucre sur le dos, y'a des gens qui sont des énerveurs professionnel, dur dur de résister.

9/25/2006 6:51 PM  
Anonymous Anonyme said...

allo très intéressant ton blogue....ouen je crois que tu as pris quelques risques...je comprend l'émotivité du moment mais on ne sait jamais à qui l'on a à faire..il y a malheureusement bcp de personnes au prise avec un problème de santé mentale, genre trouble de la personalité et là, souvent, leur réaction est imprévisible . souvent demeurer calme et ne pas répliquer est la meilleure arme dans ce genre de situation.
continues ton blogue...j'aime bien te lire:)
Danie

9/25/2006 7:12 PM  
Blogger val said...

Quelle aventure ! Tu t'en es pas mal tiré en fin de compte.

Tu dois vraiment en voir de toutes les couleurs avec les clients !!!

9/25/2006 8:20 PM  
Blogger Jean-François said...

Comme chauffeur de taxi moi-même, j'aurais préféré éviter ce pseudo-drame mais mon compteur m'aurais rappelé, comme toi que je ne tien pas à fournir le cash de ma poche...

Mais enfin, parfois, faut se dire que ça n'en vaut pas la peine, surtout pour des "twitts" comme celui-là. Ok tu loues mais tu peux pas simplement "effacer" ce petit $ 7.00 et reprendre un client moins chiant ?

Je ne suis pas toi mais tu as eu une réaction que j'avais déjà eu à mes débuts, crois-moi !

Excellent article en passant. Ça m'a rappelé des souvenirs...

9/25/2006 9:22 PM  
Blogger AuRéUs said...

ouf mechante soirée! J'aurais eu la peur de ma vie a ta place, pour ben moins que ca! Moi c'est certain que j'aurais porte rplainte contre ce gars, s'il a été capable de frapper pour 7$, qui sait jusqu'ou il peut aller, c'est un maniaque!

9/25/2006 9:54 PM  
Anonymous Anonyme said...

Salut Pierre,

Comme ont dit, vaut mieux le regretter que d'en avoir envie toute ça vie. Tu te l'ai payé, et trois tylenol plus tard, peut-être que finalement cela en valait la peine. Mais bon, soit prudent on veut surtout pas perdre notre "blogueur".

P.S. A la demande générale, on veut la photo, nous la publierons sur le net avec la mention "connard recherché" quelque part entre la Sicile et Montréal ;-))

Francis

9/25/2006 9:56 PM  
Anonymous Bill Cosby said...

Dammmmm tu es trop bon quand il revenait vert toi pour prendre ton taxi je lui aurait ouvert la porte en roulant a coté de lui pour mieux le calisser par terre ,l'assommer, le mettre dans le coffre arriere et le dropper au 1 er poste de police de quartier.

9/26/2006 12:14 AM  
Blogger Pierre-Leon said...

En ce qui me concerne l'incident est clos. Si je vous l'ai raconté c'était surtout pour me la sortir de l'organisme...
Vos bonne paroles m'ont réconforté, un gros merci à tous-toutes.
Quant à la photo je ne suis pas sûr de la pertinence... Je me tâte... ;-)

A+ et merci encore pour vos bons mots. PL

9/26/2006 5:09 AM  
Blogger Accent Grave said...

La vengeance est un plat qui se mange froid.

Porter plainte sans témoin sera peine perdue.

J'aime répliquer à ce genre de type d'une autre façon, d'une manière presque sadique, sans que personne ne le sache, surtout pas les flics.

Si tu envisages de lui remettre la monaie de sa pièce, il ne faut pas publier sa photo, cela pourrait t'incriminer.

Je n'ai aucune pitié pour ces barbares.

Accent Grave

9/26/2006 9:43 AM  
Anonymous Anonyme said...

La photo, la photo, la photo ...

9/26/2006 9:53 AM  
Anonymous Anonyme said...

En toute honnetete je suis bien content pour toi.

9/26/2006 10:49 AM  
Blogger Vertige said...

Malheureusement, l'humanité est pleine de caves, volontaires ou non... Bravo pour tes mains propres et dis toi que ce type n'est probablement pas au bout de ses problèmes, probablement en plein dedans... Et bonne chance avec tes prochains clients!

9/26/2006 5:22 PM  
Blogger cammu said...

Wouah!
Comme dans un film!

La caméra est un outil précieux finalement...

Tu vas en faire quoi de son "portrait" au mafieux?
:)

9/26/2006 6:09 PM  
Anonymous Anonyme said...

wouah!!!
assez petter,,tu aurais du p-e tout simplement inviter sa copine a bord et choww bella,Jino camaro lolllll c moi qui a le taxi haha!!
en passant avec un peu de serieux ,,,c dans des moments comme sa qu'on voie que la vie de chauffeur de taxi n'est quand meme pas de touit repos..
en te souhaitent que la prochaine,,ne sois pas un de tes soires de mal de tete,,,,
sois prudent bye bye Slynn.

9/27/2006 2:26 AM  
Anonymous René said...

Mon Dieu ! Quelle histoire ! On dirait un film... mais en plus angoissant, parce que c'est vrai et qu'on connaît le narrateur...

Je ne suis pas sûr que tu aies mal réagi. Ce n'était peut-être pas prudent, mais avoir pris sa photo, c'était génial. N'hésite pas à porter plainte.

9/27/2006 10:14 AM  
Blogger Karine Lahaie said...

C'est mon premier commentaire ici...J'adore tes textes et la facon dont tu t'exprimes: un livre..ca ne te tente pas???
On a tous joue une game un moment donne ds notre vie mais de la a se croire au poinr de frapper quelqu'un...vraiment derange le mec!!!

9/27/2006 10:35 AM  
Blogger Karine Lahaie said...

Cher Bill
Je crois que c'etait mieux qui ne l'assomme pas: d'un coup que le mec soit assez derange pour prendre son NO de plaque et porter plainte pour voie de fait...Il n'aurait pas ete plus avance!!!

9/27/2006 10:39 AM  
Blogger martine said...

Bonjour chauffeur, je viens de découvrir ton blogue, je pense que tu ne devrais pas publier sa photo car tu vas sûrement te mettres en danger,une chance que tes clients ne sont pas tous aussi violent, sois prudent car la vie est courte et belle. bon travail et bravo pour ton intéressant blogue

9/27/2006 12:51 PM  
Anonymous Laza said...

Doux Jésus!
What an avant ture!
Revanche :
- Oui! Il faut sa photo. Mais petit à petit. Comme un casse-tête ;) Que pourrait-il faire?
- On fait un flash mob devant chez lui à 2am, mais on remplace les oreillers par des saucisses et du ballonné
- 50 taxis devant son aparte, avec une batte de base chaque, en prenant des photos de lui…..
- une tête de cheval sanglante sur son balcon enveloppé dans un drapeau italien….une tite photo de Materazzi en plus…

9/27/2006 3:40 PM  
Blogger souimi said...

Ça me révolte, des histoires pareilles. Ça me fait suer, ces trous du cul qui pensent posséder la terre entière, qui profitent de tout, tout, tout. À vomir dessus.
Publie sa photo! PUBLIE! Des crapules pareilles, ça ne mérite aucun respect.

9/27/2006 5:23 PM  
Anonymous jean clanche said...

Tu devrais changer le nom de ton blogue: Un punching bag la nuit!

9/27/2006 6:11 PM  
Anonymous Nathalie said...

Comme dirait mon aïeul "y a des coups de pied au cul qui se perdent", tu aurais du y en donner un bon ça l'aurait remis à sa place. Pis après on pense que police ou pompier c'est hot comme métier... pfiouuuu chauffeur de taxi c'est encore plus hot.

9/27/2006 11:02 PM  
Blogger DramX said...

méchant phénomene le gars ... on en voit vraiment de tout les genres. Sa photos ici pourrais être drole :)

9/28/2006 3:08 AM  
Anonymous BOZO THE CLOUNNE said...

alors cette photo elle arrive de la facon dont tu l'as decris je crois que tous VEULENT LE VOIR !!!!

9/28/2006 3:32 PM  
Anonymous Eimaj said...

Hehe jsais pas si y va s'voir la face, mais si oui, ben en tk, il la trouvera pas drôle...Tant mieux!;o)

Très l'fun à lire tn blog Léon!

9/30/2006 11:52 PM  
Anonymous Anonyme said...

ah bin batard...jel connais ste trouffion la!!!il nest meme pas italien et il as a peine 22 ans..lololl cest un ptit con qui se prend pour un mafieu...meme a st-leonard les vrais rient de lui...lol...un vrai mafieu ne le dit meme pas quil est dans la gammik...seul les ti-cons de wannabe font du vent....le gars fait pas loin de 5pied11...un ptit con qui vas manger une sale raclée un jour!!

10/05/2006 7:29 PM  
Anonymous dodophe said...

Salut Pierre, ce que tu as fait là, c'est bien, et en même temps limite de "danger notoire", peut être qu'on a pas le droit de se mettre en danger c'est sur, mais qu'est ce qu'on devient alors, moi je veux pas finir en légume, alors j'aurais fait comme toi, et tant pis pour tous les biens pensants, notes que je dirais pas ça devant des mômes hein...
Allez fais gaffe a toi quand même, l'ami...

10/08/2006 6:06 PM  
Blogger Martin Dufresne said...

Bravo, tu rends service à tous les autres chauffeurs de taxi en affichant sa photo

10/15/2006 1:26 AM  
Anonymous titemarmotte said...

pffff comme le monde peux etre con parfois

10/26/2006 4:16 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home