14.10.06

Ligne Orange

Quelle concurence déloyale! Le métro fête ses 40 ans pis c'est gratos toute la journée ! Perso, j'fête mes 14 ans de route... Vais-je offrir mes courses à l'oeil
toute la nuit ? "I don't think so..." ;-) N'empêche que je trouve l'initiative excellente. J'adore le métro (surtout lorsqu'il tombe en panne ;-)) il m'a même inspiré ce petit texte pondu il y a bien une dizaine d'années. Je vous l'offre aujourd'hui pour marquer l'événement.

Pour les autres décus de ne pas avoir d'histoires de taxi aujourd'hui, je vous invite à faire un petit tour chez ce confrère de la rive-sud. Vous lui direz bonjour de ma part... ;-)



-----------------------------------------
Ligne Orange

J'ai connu Rose dans le temps qu'elle dansait dans le nord de la ville. Les shows exotiques, le cuir, les trucs en groupe, des combats dans le Jello, dans la boue; rassasier le client, Rose savait y faire. Quand j'lui parle du bon vieux temps, elle préfère en rire pis ben sincèrement moi aussi j'en ris.

Aujourd'hui Rose est "travailleuse de rue". De temps en temps j'vais prendre un café avec elle quand elle n'est pas trop prise. Puis là j'avais toute une nouvelle a lui apprendre.

-Bobby s'est sauvé de Bordeaux!!

Bobby, l'homme de Rose, mon vieux frère d'armes du Lac St-Jean que tout le monde appele Blueberry s'est fait buster sur notre dernier "hit". C'est le seul de la gang qui s'est faite prendre. Il en a pris pour dix ans surtout parce qu'il n'a jamais parlé de nous, ni de l'or. Rosa ne bronche pas, approche sa tasse, y verse du sucre pis d'la crème, a zigonne avec sa cuillère pis en regardant dans le vide de sa tasse pleine elle gueule:

- Tabarnaque Luc !! J'arrive pas à y croire !

Maudit que Rose est belle quand elle prends cet air intransigeant. Talons hauts, toute en jambes dans sa robe de pute, c'est de valeur que Bobby y'importe plus que quiconque pour elle. J'respecte ça.

-Rose, mon ange, tu sais que ça veut dire que les cops vont tchèquer le coin de près. Blueberry c'est pas un cave y'essayera pas de v'nir te voir pour l'instant, c'est trop dangeureux. Faut pas qu't'oublies que l'or yé toujours caché dans vieille cache du Plateau Mont-Royal. Viens on vas aller boire une couple de bokes, j'ai soif! Une couples de ptites pas chères broues que j'vas m'enfiler spine right trou, cré moé! On vas aller où s'qu'on allait toujours, avec Blueberry!

(Luc l'amène. Le bouncer fait savoir à Rose qu'elle est de trop.)

J'aurais pu règler ça avec le gros mais foutre le trouble attirerait l'attention. En sortant j'le regarde quand même avec mon air méchant.

-De mars 95, le mois qu'yé entré en tôle jusqu'à aujourd'hui j'ai pas craqué mais colisse Luc, là ça me fait mal de savoir Bobby dewors sans que j'puisse le voir, sans que j'puisse y toucher pour moé Luc c'est comme un dart qui m'rentre dans l'coeur!

-Bin Voyons Rose, tu vas pas en faire tout un plat!

-Ce dart me rentre dans l'coeur colisse Luc, ostie d'tabrnaque! D'ostie d'ciboire de crisse de calvaire de st-sacrament!

-Bon arrête de chialer là sinon j'retourne au carré. Victoria ma diseuse de bonaventure particulière m'attends sûrement. De toutes façons faut pas que tu t'inquiêtes, ton chum Bobby là, yé pas prêt d'y retourner en d'dans. L'allié Lucien ne dira rien, Georges va nier, Lionel grouillera pas d'un pouce pis sa blonde à l'a l'placenta rivé, ça fait deux semaines qu'à r'tarde. L'chinois Ivan Dho m'a dit qu'il partait à Toronto pis dans l'ouest d'la ville, la Maria ne parlera pas. Viens, fais toi z'en pas ça va se tasser. Viens t'en avec moi à soir j'ai d'la snow. Donnes moi la main pis viens t'en, c'est dans mon coat. Ste-Catherine c'est juste à côté. Enwoèye t'as l'air à plat. Mon don avec les femmes c'est d'avoir toujours d'la coke à portée d'la main, tu penses pas?

-Na! Murmura t'elle avec un début d'sourire pis un ptit bec sua joue.

On a marché jusqu'à l'econoline, une ptite punkette m'aborde:

-Aille les boeufs viennent de passer y disent que ton truck yé dins jambes pis que le gars y fallait qu'il l'enlève de là sa van, tu m'donnes tu une piasse?

Elle sentait la colle et glée à l'était bin dure.

-Tin v'la deux piasses, merci ma grande.

Rose a pris mon manteau dans le camion pis l'a enfilé.

-Hey Rose, en coat vert, tu me donnes des envies...

-Shut up Luc, moi j'ai envie de faire une ligne.

Links to this post:

<\$BlogItemBacklinkCreate\$>

links to this post

9 Comments:

Blogger johanne said...

heavy l'histoire...

10/14/2006 10:45 PM  
Blogger johanne said...

heavy l'histoire...

10/14/2006 10:45 PM  
Blogger Jean-François said...

Je doute même pas que si le métro serait en panne ou il y aurait grève des chauffeurs ou opérateurs, on ferait pas mal de $$$ tu crois pas ? Au métro longueuil, les taxis fourniraient surement pas...

En passant, je te dis un gros merci pour ta promo cher collègue, c'est très gentil de ta part.

@+ ;-)

À bord du 558

10/15/2006 5:59 AM  
Blogger Caroline said...

"chères broues que", OK, mais "colle et glée", c'était pas du jeu.

10/15/2006 8:37 AM  
Blogger DjOu said...

ben en tuka moi j'laime bien ton histoire, surtout le bout subtile ou tu cite les stations.. :)
Chapeau mon léon!
heavy ou pas... c'est ca la vie...ma chere johanne!
A plus!

10/15/2006 7:43 PM  
Blogger Éternel-Étudiant said...

C'est cool, mais pas toujours évident. J'en ai trouvé pas mal, mais je ne suis pas un utilisateur du métro, alors je ne connais pas toutes les stations. Lâche pas.

10/16/2006 1:01 AM  
Blogger Pierre-Leon said...

@ johanne: La réalité dépasse bien souvent cette petite fiction.

@ JF : no problemo...

@ Mère indigne: 'fectivement, il s'en trouve quelques unes de capilotractées ! ;-)

10/16/2006 7:08 AM  
Anonymous ivan said...

Je me souviens quand le metro a commence en 66. Il y avait des problemes avec la ventilation. J'ai conduit un taxi durant mes annees a McGill grace a mon pere qui m'a donne sa voiture les nuits pour gagner quelque sou. Il y avait tellement de taxi et si peu de gens sur les rues qu'apres douze heures j'avais que vingt dollars. LaSalle etait sa compagnie. Maintenant j'enseigne comme substitute dans les ecoles a Ventura en Californie. J'aime lire le joual que tu ecrit, ca m'aide a maintenir une connection avec le Quebec et Montreal.

10/16/2006 11:57 PM  
Anonymous Mahi said...

Woah. J'ai catché à la moitié du texte que des noms de stations s'y étaient faufilés, et je me suis retapé la totale pour tous les retrouver... enfin. génial comme texte!

12/10/2006 5:20 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home