10.2.07

Demi-Lune

J’étais dans la lune cette nuit. Ben à moitié. Les yeux sur la route ça allait mais c’est le reste qui ne suivait pas. J’écoutais mes clients me parler du frette d’une oreille, alors que l’autre écoutait la musique de la radio qui ne jouait que d’un côté sur les haut-parleurs.
Je restais quand même poli mais bon, j’avais la tête ailleurs. Y’a des soirs comme ça, t’as moins le goût, t’as envie de rien dire.

Ça adonnait bien, c’était tranquille en ville. Le genre de soir où les taxis s’enragent au volant, le genre de soir propice au festival du « no-load » et au concours du sautage de poste. Curieusement je n’arrivais pas à stresser complètement. « À quoi bon » devenait mon leitmotiv.

La nuit s’est passée lentement. J’ai continué à écouter la musique d’une oreille, mon « dispatch’ » de l’autre; à lire un livre d’un œil, en regardant la lune danser entre les brumes de l’autre. Les appels se faisaient attendre et je prenais mon mal en patience.

Au fil des heures et des courses, sans trop m’en rendre compte, je suis passé de l’ouest à l’est et me suis retrouvé à l’heure de la fermeture des bars, aux abords du Cégep de Maisonneuve. Des centaines de jeunes sortaient d’un party et j’ai fini ma nuit avec eux.
J’ai fait quatre-cinq voyages à écouter ces jeunes adultes raconter leurs soirées, leurs rencontres espérées, leurs amours naissants.

Peu à peu je me suis laissé gagner par cette énergie, par cet enthousiasme, par ces yeux brillants, par ces rêves. Je me suis souvenu comment on en est plein à cet âge là. Comment tout est mêlé mais clair en même temps. Comment la vie qui s’en vient peut être plein de promesses.

J'm'en suis laissé imprègner. Je me suis laissé émouvoir. Peut-être que c'est juste des histoires que je me raconte, mais ça m’a réconcilié avec ma nuit et je vais dormir sur mes deux oreilles.

Links to this post:

<\$BlogItemBacklinkCreate\$>

links to this post

14 Comments:

Blogger °zabel° said...

Nos jeunes nous ramènent l'espoir perdu... Bonne nuit !!! :D

2/10/2007 8:47 AM  
Blogger Francis said...

Bien je te souhaite une bonne nuit mon cher, et merci pour cette belle histoire.

Salut !!

2/10/2007 10:07 AM  
Blogger Ivellios said...

Cette histoire me rapelle mes 20 ans... quand je me disais qu'avec 2 heures de sommeil, et le doux parfum d'une femme, je pouvais conquérir le monde.

2/10/2007 11:42 AM  
Blogger Myshaele said...

Voilà, je viens de terminer, après 4 jours intensif, la lecture TOTAL de ton blog, archive après archive, mois après mois, jour après jour. J'ai tout simplement adoré, au delà des mots... Et tu m'as inspiré, tout simplement. Je me suis dit que "Pourquoi pas essayer moi aussi? Ca à vraiment l'air bien l'univers des Bloggeurs Professionnels!". Alors je m'y suis mise... Si jamais l'envie te prends, tu peux toujours passer faire un tour; www.myshaele.blogspot.com

Merci pour l'inspiration que tu m'as apportée.

Une lectrice fidèle,
Myshaele

2/10/2007 5:47 PM  
Anonymous Anonyme said...

C'est ce qui s'appelle se faire
"booster" gratis!...Maintenant il te faut donner au suivant(e)
BiSioux xoxoxoxox
Cheyenne

2/10/2007 5:49 PM  
Anonymous nina said...

douloureuse "course" contre la montre…

2/10/2007 6:09 PM  
Blogger johanne said...

oui j'aime bien discuter avec les jeunes...
ils ont la vie devant eux...
c'est rafraichissant...

2/11/2007 10:03 AM  
Blogger Prof malgré tout said...

Ils sont contagieux les cégépiens... Et le pire, c'est qu'à cet âge, ils n'ont aucune idée de leur chance... C'est ce qui fait leur charme?

2/11/2007 10:39 AM  
Anonymous Vertelime said...

Et il ne faut pas oublier que même à 30, 40, 50 ans ou plus, la vie est encore pleine de promesse! Ce mode de pensée ne devrait pas être l'exclusivité de la jeune vingtaine...

2/11/2007 2:31 PM  
Anonymous Anonyme said...

Bonjour monsieur le chauffeur,
premièrement il est rare de tomber sur un chauffeur qui n'a pas envhit de discuter mais en contre partie il n'Est pas rare d'avoir des clients qui n'ont pas le goût de discuter alors c'est un juste retour dees choses si je puis dire...

En ce qui concerne cette nouvelle, compte tenu que ma vie de jeune adulte n'Est pas très loin derrière moi je peux dire qu'à cet âge plein de promesse on est insouciant de ce que l'avenir nous réserve et tellement pressé de vivre sa vie que l'on ne réalise pas toujours la beauté et le plaisir de profiter de cette étape de notre vie. Je ne regrette pas tout ce que j'ai vécu mais j'ai le sentiment que j'aurais pû en faire plus si je n'avais pas été si effrayé de l'inconnu.

Vivez à fond, sans regret et la vie vous appartiendra!

2/11/2007 2:37 PM  
Blogger Pierre-Leon said...

C'est vrai qu'on aimerait tous revenir à cet âge avec le background qu'on a...

@ Myshaele: Bravo ça prend du courage...Et de bons yeux ;-)
@ Cheyenne... Je n'y manquerai pas et: I Sioux tout!(...)
@ Vertlime: D'accord avec toi faut pas s'arrêter de rêver...

2/12/2007 6:02 AM  
Blogger En direct des îles said...

À chacun sa demi-lune... ;)

2/12/2007 10:24 AM  
Blogger Lyne-la-lune said...

Tu crois que même quand on est plus vieux, comme toi et moi, on peut se permettre d'être encore tout plein de rêves ? Moi, j'ai envie d'avoir les yeux tous allumés... Je cherche encore ma demi-lune, je n'en ai qu'un quartier. Si tu croisais le reste sur ton chemin, tu lui dirais que je le cherche ?

2/12/2007 10:33 AM  
Blogger L'Exilée said...

Je voudrais bien être tranquille en ce moment. Je te lis pour essayer de trouver la paix. Ce n'est pas facile.

Je te glisse à l'oreille, peut-être pendant ton sommeil, un petit merci.

2/18/2007 9:02 AM  

Enregistrer un commentaire

<< Home