9.7.07

Toucher du bois

Dans l’actualité récente, il a été question d’agressions et de vols envers des chauffeurs de taxi. Faut être mal pris en maudit et surtout pas mal minable pour s’attaquer à des travailleurs qui peinent à faire le salaire minimum. Nous sommes des plus vulnérables sur la route et même si en général les gens de Montréal sont sympas et se respectent, on est pas à l’abri d’un « petit trou de cul » prêt à nous faire la peau pour moins d’une centaine de dollars.

Jusqu’à maintenant dans ma carrière, rien de sérieux ne m’est arrivé. Je touche du bois!
Mais ça a passé proche à quelques reprises…



J’arrive devant l’adresse et j’attends. Ça ne vaut pas la peine de s’énerver, c’est dimanche et la soirée est super tranquille. De plus, je vois bien qu’en haut des marches on semble plus ou moins s’activer derrière les rideaux.

Après quelques minutes d’attente, je vois descendre des marches un couple pour le moins vacillant. Le gars est en boisson et cache tant bien que mal une bouteille de vin dans son blouson. Il a une gueule de boxeur qui ne semble pas avoir remporté beaucoup de matchs dans sa vie. La fille pour sa part semble sur le point de tomber au tapis. Elle gazouille des mots que je n’arrive pas à comprendre. Outre le fait qu’elle soit complètement naze, elle a l’air d’une donzelle de quatorze ans gros max.

Déjà, je suis sur mes gardes mais pour être cool et ne pas me les mettre à dos dès le départ, je dis au mec en pointant de la tête la bosse sous son blouson, de faire attention pour ne rien renverser.

- Ok boss! Bring us to the Parking boss!

- You mean the club on Amherst?

- Yep that’s the one awright.

Ce club est connu pour sa clientèle gaie et lesbienne mais parfois y’a des DJ’s invités qui attirent un public plus large. Déjà ça m’informe qu’ils ont probablement pris des speeds, de l’extasy ou quelques autres comprimés.

J’essaye de trouver quelque chose de bon à la radio et clanche autant que possible pour les étourdir ce qu’il faut. Dans le tunnel Ville-Marie on sent bien les courbes… De temps en temps je regarde le gars dans mon rétro et plus ça va, plus je sens qu’il y a quelque chose qui cloche dans son attitude. Je trouve ça d’autant plus bizarre que ce sont des passagers qui ont téléphoné et qui ont donné une adresse pour qu’on aille les chercher. Quelqu’un qui veux faire un coup, n’est pas aussi stupide. Mais n’empêche que je trouve le gars pas mal louche. Appelez ça un sixième sens ou l’expérience mais je décide de me mettre à jaser avec lui pour m’assurer de ses intentions.

Après une couple de questions banales sur ce qui se passe au club où l’on se dirige et sur le prix que ça coûte, etc. le gars un peu énervé me demande alors si je travaille dans la police! Ce à quoi je réponds qu’on ne peut jamais être sûr de rien dans ce bas monde… En soutenant son regard dans le miroir je lui mens que je connais même des chauffeurs qui sont membres des Hells Angel. Le reste de la course s’est faite dans le silence, mais déjà, je sentais que le gars avait perdu de son assurance. Il n’avait plus la même tension dans le taxi.

À destination, le gars fouille dans ses poches et ça niaise. Il sort des papiers de toutes sortes. Rien qui ressemble à des billets de banque. Il demande à la fillette de lui filer des sous. Mais la fille est encore plus dans les vapes qu’au départ et a l’air de se demander ce qu’elle fout là. Le gars sort de l’auto et reste à mes côtés en continuant de fouiller dans ses poches et plus ça va, plus je me rends compte que je ne serai pas payé pour cette course. Le gars semble complètement parti et je sais que sortir du taxi pour commencer à argumenter pour une quinzaine de piasses sera une perte de temps et d’énergie que je n’ai juste pas envie de subir. Je dis donc au gars d’aller se faire foutre et je lui dis que c’est à cause de type comme lui que les taximan passent tout droit quand ce sont des blacks qui nous demandent de les prendre. Je repars sur les chapeaux de roues, frustré de rouler dans le vide.

Un peu plus loin, je regarde derrière moi où le gars était assis et me rends compte qu’il a laissé sa bouteille vide sur le plancher. Je me range donc sur le côté pour aller la chercher et m’en débarrasser. En ouvrant la portière, à côté du « corps mort » sur le plancher se trouvait un couteau de cuisine presqu’aussi long que la bouteille…

Mon sang n’a fait qu’un tour! Ça m’apparaissait clair maintenant que le gars voulait me faire. L’attitude arrogante, les questions sur la police, le niaisage dans l’auto…
J’ignore encore pourquoi, mais la première réaction que j’ai eu a été de retourner devant le Parking pour retrouver le type. Je bouillais. L’adrénaline sans doute. Avec le recul, je crois que je voulais avoir une meilleure idée de ce que le type avait l’air.
Ils n’étaient pas dans la ligne d’attente et déjà je savais que le gars espérait faire une petite passe de cash pour pouvoir y entrer.

C’est sur la Catherine un peu plus loin vers l’est que j’ai retrouvé le couple. Je les ai croisés lentement en me demandant quoi faire. Je ne réfléchissais pas trop normalement.
J’ai refais le tour du bloc en me disant qu’il faudrait bien que je signale le 911.
Quand je les ai recroisés de nouveau. Ils avaient fait demi-tour et se dirigeaient maintenant vers l’ouest. C’est alors que j’ai aperçu un véhicule de police juste devant moi. Je me suis mis à sa hauteur et lui ai raconté rapidement l’histoire en lui montrant le couteau.

Vous savez ce qu’il m’a répondu ce policier?

- T’as juste à jeter ça dans une poubelle.

J’ai bien vu dans sa face que je le dérangeais… Il aurait fallu pour bien faire que je sois égorgé pour qu’il réagisse un tant soit peu. J’ai eu beau lui dire que le gars était encore là, pas très loin derrière nous. Pas de réaction.

Ce soir là je suis passé par toute une gamme d’émotions allant de la peur à la frustration, de la rancœur à la haine et je me demande encore au bout du compte qui je déteste le plus dans cette histoire. La police ou le voleur!

Reste que maintenant, je remercie encore le ciel qu’il ne se soit rien passé de plus fâcheux ce soir là. Et je continue de toucher du bois…

Links to this post:

<\$BlogItemBacklinkCreate\$>

links to this post

42 Comments:

Blogger Jean-François said...

Et dire que les policiers sont censés nous protéger et que nous, on est censé remplacer leurs yeux et leurs oreilles la nuit...

Tu parles !! Je vais me sentir encore moins en sécurité avec tout ça... Néanmoins, tu es né sous une bonne étoile mon ami, tu le sais ça ? Tu as eu de bons réflexe aussi, ce qui t'aura certainement sauvé la vie...

Mais moi, je ne pense pas que je serais retourner derrière le volant de mon taxi 558...

Bonne nuit Pierre-Léon :¬)

7/09/2007 3:06 AM  
Blogger Jean-François said...

P.S.: Par ailleurs, votre service de police a coincé le type qui semait la terreur auprès des chauffeurs de Montréal et Laval.

Un «trou de cul» de moins dans la nature et dans nos taxis...

@+ cher ami :¬)

7/09/2007 3:10 AM  
Blogger aigle blanche said...

Tu sais, moi les chauffeurs de Taxi je respecte énormément votre travail. Personnellement je ne le ferais pas je suis trop froussarde. Et pour la "police" elle s'en "calisse" pas mal souvent... Après on doit les appeler pour se sentir "en sécurité". Laissez moi rire.

7/09/2007 3:10 AM  
Blogger Amourable said...

Ouff!
T'as eu un instinct de génie en lui semant ce doute.
La police? Fais-toi pincer avec une bière pendant que tu es dehors accoté sur ton char et t'es un criminel.
Avec un couteau? Bah......

7/09/2007 7:00 AM  
Blogger crocomickey said...

Et vive notre belle force constabulaire !

7/09/2007 7:56 AM  
Anonymous Sassenach said...

Chanceux de t'en être tiré à si bon compte.

Moi j'ai jamais eu besoin de demander de l'aide à un policier sur la rue mais il y a quelque semaine je me suis fait suivre dans le métro le matin en m'en allant travailler. Évidement, il n'y avait pas de policier dans ma station à ce moment là. Le soir en revenant, par le plus grand des hasards, je croisse un policier du métro dans ma station donc je lui parle de ce qui est arrivé le matin même.

Il m'a regardé de la tête au pied et il s'est retourné de bord pour parler à son collègue. Pour lui je n'existais plus. Maudite marde, c'est pas parce que je ressemble plus à Sonia Vachon qu'à Britney Spear que je ne risque pas de me faire agresser et que je n'ai pas eu peur.

Maintenant, lorsque j'ai les moyens et que je suis seule, je prends un taxi pour aller travailler. Je me sens plus en sécurité. Ça me coûte une quinzaine de dollars par jour mais je n'ai pas peur.

7/09/2007 9:44 AM  
Blogger L'Indécise said...

Voyons, voyons! Ne soyons pas frustré! Il faut pas déranger la police pour rien... surtout quand y'a un Tim ou un Donuts tout près. :/

M'enfin, c'est vraiment chiant pour toi. Tu sais que tu aurais pu porter plainte contre le policier en question?

7/09/2007 10:11 AM  
Blogger KRiSS said...

Je te lis depuis un moment.
J'aime bp!
A chacun de tes récits c'est comme si je me trouvais sur le siège passager.

Là j'ai comme une boule au ventre..
Et je me suis empressée de toucher du bois pour toi, et tes collègues.

Merci de nous faire partager cela
et je te souhaite sincèrement bon courage!

7/09/2007 11:17 AM  
Anonymous Anonyme said...

Cher Pierre.. tu fais vraiment un métier dangereux ! et pour quelques dollars en plus !

Je crois que ton pire ennemi dans ces cas-là c'est ta colère, juste, mais dangereuse pour toi.

Respire, un « trou du cul » comme tu dis, ne vaudra jamais le risque de te faire crever toi-même, même si tu as raison d'être en colère !

Pense à toi d'abord !

ta vieille amie zoz

7/09/2007 12:00 PM  
Anonymous Anonyme said...

Que ce soit pour provoquer l'individu en question ou pour un tout autre motif, je trouve ca quelque peu preoccupant que tu trouves ca normal de faire ton commentaire sur les "blacks" dans ton post... Il y a trop d'alarmistes dans ce monde et ce n'est pas tres responsable de ta part.

Jean-Philippe

7/09/2007 12:23 PM  
Blogger JP said...

C'est vraiment incroyable!

C'est dommage que t'ais pas pris le no du char de police. (Tu aurais du porter plainte en déonto ensuite.) Tu aurais du aller voir une autre police ou au 911. Mais je comprends ton ecoeurement. ya des limites a perdre son temps.

Ce cave la devait etre en fin de shift. Je comprends que c'est pas évident de poursuivre qq'un sur des intentions: mais un couteau de cuisine, avec ses empreintes dessus. Pas de cash, etc.

Il s'en serait pas tiré comme ca avec un bon juge...

Quel cave cette police! Quand on pense a la relation police-taxi (ca collabore quand meme souvent), ca aidera pas...

7/09/2007 1:38 PM  
Anonymous Pwel said...

Ouf!

Passe proche... trop proche...

Tu as eu de bon reflexes et je comprend aussi la colere qui t a pousse a attaquer l amour propre du gars en t en allant (quoique pour allez faire une stupidité comme ca son amour-propre doit etre aussi gros que sa cervelle).

La reaction du policier... moi aussi je suis d accord et tu aurais pu porter plainte...au moins pour se faire du bien:P

7/09/2007 3:18 PM  
Blogger Ophélie said...

Un récit qui donne froid dans le dos, en effet. Mais... le policier n'avait pas de motif pour inculper le gars, qui aurait pu nier que le couteau lui appartenait. Par contre, tu aurais peut-être pu porter plainte en donnant son adresse... si c'était bien son adresse. Tk, ça s'est bien terminé, c'est ce qui compte.

7/09/2007 5:13 PM  
Anonymous nina de zio peppino said...

Je crois que dans ces cas là, la peur donne du courage… bravo pour ta réaction ! Très beau métier, dangereux quand même.

7/10/2007 5:31 AM  
Blogger Daniel Rondeau said...

Touche du bois pour ne pas toucher le métal! (Paradoxal: à cause de leurs mauvaises fréquentations, les «pitounes» se retrouvent en tôle...)

7/10/2007 9:04 AM  
Blogger Benoît Gagnon said...

Faudrait enseigner le terme de "prévention" aux services de sécurité...

7/10/2007 12:33 PM  
Blogger Roshyn noire said...

C'est pour ça qu'il faut passer par le 911. Tout est enregistré, ça laisse des traces... C'est moins facile de rien faire et de s'en câlisser...

Je respecte beaucoup votre métier, surtout avec le genre de monde dans lequel on vit. Prenez soin de vous et suivez votre instinct, il semble plutôt efficace!

7/11/2007 9:21 AM  
Blogger Parisian Cowboy said...

He bé, les flic du Québec ne valent pas mieux que ceux de Paris.

7/11/2007 12:59 PM  
Blogger °zabel° said...

Ouf... tout est bien qui finit... bien !

Tu es tombé sur un mauvais flic... comme tu aurais pu tomber sur une serveuse à l'air bête au resto du coin... ce genre d'attitude, de laxisme existe partout, malheureusement...

Fais attention à toi ;)

7/11/2007 3:57 PM  
Blogger Moukmouk said...

Zabel--) moins d'accord, la police n'empêche pas la criminalité, il aurait pu faire semblant de s'en occuper... mais qu'aurait donné un jugement contre ce type? Il faudrait faire une difficile rééducation et je ne sais pas qui peut faire ce genre de travail.

P-L--) très bon texte encore, on y sent la vie de la ville, la douleur humaine, le blues quoi.

7/11/2007 7:33 PM  
Anonymous chouchoune said...

Protection et securite mon oeil!
Ils passent leur temps a courir apres leur queue et rien faire d'autre pour les trucs plus serieux!
Entk ...
Une histoire qui donne la frousse!

7/11/2007 8:06 PM  
Anonymous Anonyme said...

Un recit qui donne froid dans le dos. Par contre je suis extremement decu de ton commentaire sur les ''blacks'' comme tu les appelles. Belle ouverture d'esprit?!?!?

7/11/2007 11:28 PM  
Anonymous Anonyme said...

«Je dis donc au gars d’aller se faire foutre et je lui dis que c’est à cause de type comme lui que les taximan passent tout droit quand ce sont des blacks qui nous demandent de les prendre.»» Beau commentaire RACISTE. C'est la bonne facon de changer le monde.

7/11/2007 11:30 PM  
Anonymous Anonyme said...

C'est exactement ce que j'appelerais du racisme, dire que les actions d'une personne nous permette de juger la majorité!
«Je dis donc au gars d’aller se faire foutre et je lui dis que c’est à cause de type comme lui que les taximan passent tout droit quand ce sont des blacks qui nous demandent de les prendre.»

7/12/2007 7:22 AM  
Anonymous David, Rockstar said...

Le truc des Hells c'est génial haha. Mais bon, purée que la police fait dur encore une fois.

7/12/2007 4:14 PM  
Anonymous Anonyme said...

Ah mautadit, arrêtez-donc de voir du rascisme partout...

7/12/2007 10:23 PM  
Anonymous Anonyme said...

M. Mautadit... c'est vrai qu'on est tous un peu sensible et qu'on a de la misère à différencier entre le racisme et quelque chose de moins sinistre, mais relisez le texte, remplacez le mot ‘Blacks’ avec ‘Québécois’ et mettez ce scénario sur une rue de Toronto… Comment réagiriez-vous? C’est le temps d’évoluer un peu et d’essayer de comprendre.

Jean-Philippe

7/13/2007 5:06 AM  
Blogger LBII said...

Avant d'accuser qui que ce soit de racisme, on peut attendre les explications s'il vous plaît? Moi je dis que c'est à cause du monde comme les "anonyme" qui accusent que je fais plus confiance aux ligues de défense des minorités de tout acabit!

Cela dit, pour les policiers... ouff, quel manque de civisme total. Faut croire qu'en ce bas monde, c'est à chacun d'assurer sa propre sécurité. Cela dit, j'peux pas croire qu'ils sont tous comme ça, j'en vois dans à ma job et ils m'apparaissent bien plus motivés à faire leur travail que les exemples cités dans le billet et les commentaires.

7/16/2007 12:18 PM  
Anonymous Anonyme said...

Je ne cromprends pas pourquoi tu as dit une chose comme ca sur les noirs et encore moins que tu le repètes sur ton blog. Je trouve vraiment désolant que certaines personnes puissent penser qu'il s'agit d'une façon normale de réagir. On voit bien ou est rendu notre société.

Désolant!

7/16/2007 9:22 PM  
Anonymous Anonyme said...

Dit moi il etait noir ?

7/17/2007 8:31 AM  
Anonymous Anonyme said...

Toujours pareil avec les noirs.....

7/17/2007 8:32 AM  
Anonymous Anonyme said...

J'espère que tu as du bon temps en vacances mais ... on a hâte de te lire à nouveau ;o)

Une fan assoifFée...

7/17/2007 11:30 PM  
Blogger ddriver said...

bon estiu desde un taxi de Barcelona

7/19/2007 12:59 AM  
Anonymous Anonyme said...

C'est drole mais moi je crois que tu t'es raconté une belle histoire pis tu t'es cru. "Travaille-tu pour la police" ca veux juste dire "arrête avec tes questions tu m'énarve" pis le couteau, il t'était peux être pas destiner.
Pis meme si t'avais raison, la police, que c'est tu voulais qu'a fasse, arrêter le gars pour avoir un couteau, c'est pas illégal que je sache. Ils peuvent au mieux le garder un gros 14 secondes pour le questionner.

7/19/2007 9:05 AM  
Blogger Pierre-Leon said...

Je l'ai dit, je le répète, à chacun de prendre, de lire et d'interpréter mes textes comme bon leur semble. Je ne viendrai certainement pas me justifier face à des anonymes qui de toute évidence ne connaissent pas ce blogue. Et qui ne connaissent pas celui qui l'écrit.

7/19/2007 11:36 PM  
Anonymous Anonyme said...

Pierre-Leon, je lis ton blog depuis quelques temps, je le trouve excellent et je sais très bien que tes propos sont souvent nuancés. Ca n'empêche que lorsque tu as beaucoup de lecteurs (dont certains qui n'identifient pas les nuances) tu as une responsabilité de ne pas répandre les préjugés. Et en passant, je signe toujours mon nom mais c'est plus rapide (surtout quand on est au travail) de laisser un commentaire anonyme...

Jean-Philippe

7/23/2007 4:47 AM  
Anonymous Anonyme said...

M.Pierre-Leon, je suis désolé que vous pensiez qu'il faut vous connaitre afin de ne penser que vos propos n'étaient pas racistes. Vos propos étaient RACISTES et vous n'auriez pas du les publier.

Merci
Yves Tremblay

7/25/2007 12:30 AM  
Blogger meatball666 said...

Evidement que le gars était un trou de cul, sinon il ne volerait pas un chauffeur de taxi et la réplique sur les HA n'aurait pas eu son effet.

L'anecdote est bonne. Un bel exemple du danger dans le travail de chauffeur de taxi. Je trouve, aussi, malheureux le commentaire sur les noirs.

Je ne crois pas que vous avez à vous justifier (d'ailleurs comment justifier ça?) ni à moi, ni aux autres. Disons que ça laisse un goût amer, c'est tout.

8/01/2007 2:57 PM  
Anonymous Anonyme said...

Je suis un nouveau lecteur et je viens de lire tous vos articles. Malheureusement je ne comprends pas pourquoi vous avez publiez ces propos racistes! C'est dommage car ca affecte grandement l'estime que j'avais pour vous.

Pierre-Marc S

8/12/2007 8:43 AM  
Anonymous Anonyme said...

Je viens de te voir au canal Vox. Je suis venu lire ton blog et ce texte m'a vraiment déplu à cause de son caractère raciste!

C'est vraiment incroyable que quelqu'un puisse pensé ainsi en 2007.

Ca fait pitié

Simon Cournoyer

8/12/2007 1:57 PM  
Anonymous Anonyme said...

Je suis désolé de voir que tu penses que tous les chauffeurs de taxi ont la meme opinion des noirs que toi.

Ce n'est pas le cas!!!!!!!

Ciao

8/23/2007 4:03 PM  
Anonymous Anonyme said...

C'est Gilles Proulx qui serait content d'entendre.
Une autre histoire de notre police bodoum-bodoum!

9/06/2007 1:12 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home