11.9.07

9-11

Je pionçais quand c'est arrivé. Alors que le monde entier avait les yeux rivés à leur téléviseur, je dormais sur mes deux oreilles. Je m'étais levé tard dans l'après-midi, salement en retard pour le boulot. J'étais parti rapidement vers le garage, une journée comme une autre quoi. Je me suis bien aperçu qu'il y avait de quoi de bizarre dans l'attitude des gens et c'est encore endormi que j'écoutais les conversations dans un métro anormalement vide. New York, World Trade Center, avions, han? De quessé?

Dans le bureau du patron au garage, une dizaine de chauffeurs étaient rassemblés autour d'un petit poste de télé. C'est là que j'ai appris la nouvelle. Les gars parlaient tous en même temps chacun y allant de sa petite théorie, moi je n'avais qu'une envie. Boire un café. J'ai payé mon taxi, pris les clefs et suis allé me chercher un double allongé.
Évidemment ce soir-là, je vais toujours m'en souvenir. Toutes les conversations avaient à voir avec l'attentat, mais ce dont je me souviens le plus ce soir-là, c'est l'espèce d'effarement qui émanait de mes passagers. On savait tous que l'Histoire venait de prendre une courbe pas mal raide.

Depuis, rares sont les nuits où il n'est pas question de l'attentat contre le World Trade Center à bord de mon taxi. Bush, Ousama, les thèses conspirationistes, la guerre en Irak, le prix du gaz, les nouvelles règles dans les aéroports, etc. etc. J'ai entendu toutes les versions, impressions, théories possibles et inimaginables. À force ça en devient presque aussi banal que de parler du temps qui fait. Mais bon, force est d'admettre que nos vies ont toutes été bouleversées d'une manière ou d'une autre ce jour-là. Mais jamais autant que les gens qui vivent dans ces pays où les bombes continuent d'exploser jour après jour.

Aujourd'hui, mes pensées vont vers ces gens là-bas, qui savent ce que c'est la vraie terreur.

Links to this post:

<\$BlogItemBacklinkCreate\$>

links to this post

14 Comments:

Blogger L'Indécise said...

À l'époque, j'avais 11 ans. Je ne comprennais pas bien ce qui se passait... seulement que c'était grave et que provenant des États-Unis, on allait en parler longtemps et anormalement plus...

9/11/2007 6:50 AM  
Blogger Valérie-Ann said...

Au moment exact ou le deuxième avion est entré dans la deuxième tour, moi, j'étais dans un taxi... ;)

9/11/2007 8:06 AM  
Blogger Zoreilles said...

Ce matin-là, je sortais de chez mon concessionnaire, après avoir pris possession de ma nouvelle petite voiture économique de location. Vite, programmer la radio, écouter Radio-Canada, la voix de Marie-France Bazzo m'aurait accompagnée pendant mes courses, ça allait être parfait, un beau moment...

Marie-France pleurait, Denise Bombadier n'avait plus de mots, j'ai cru un moment que c'était un extrait d'une pièce de théâtre ou quelque chose. Puis, j'ai compris, j'ai dû garer ma voiture, pour tenter de comprendre.

À ma succursale bancaire, dans un centre d'achat, tout le monde était dans l'entrée du magasin de musique, hypnotisés par l'écran géant qui ne diffusait plus Musique Plus mais RDI. Silence total et recueilli malgré la cohue. Visages défaits. Peine. Peur. Incompréhension.

Je pense aussi, comme vous, à ces gens qui vivent dans cette violente insécurité depuis ce temps.

9/11/2007 8:58 AM  
Anonymous nina de zio peppino said...

C'est vrai que l'on y pense jamais. A ceux qui vivent ça tous les jours.
J'étais dans un bus. Il s'est vidé d'un seul coup. Je ne comprenais pas. Mon balladeur jouait un air de Jazz.

9/11/2007 9:38 AM  
Blogger NZAU said...

J'étais à l'école et j'entendais les professeurs et les élèves parler d'un sujet étrange... j'ai finalement appris la nouvelle et ça a provoqué un malaise chez moi...

Le 11 septembre 2001 marquait aussi le 30e anniversaire de mariage de mes parents... drôle de cadeau !

9/11/2007 11:22 AM  
Anonymous marie-josé said...

J'étais en pleine négo avec la fonction publique, et ma secrétaire est venue m'avertir qu'il se passait quelque chose à New-York. Je suis arrivée juste à temps pour voir le deuxième avion percuter la deuxième tour. Et même là, ça m'a pris une éternité à comprendre. Pas besoin de dire que la négo a pris le bord, et que c'est sur le mode "cellule de crise" que s'est déroulé le reste de la journée.
Pour moi, le 11 septembre signifie la fin de l'innocence. La mienne et celle des autres.

9/11/2007 2:57 PM  
Blogger BruZ said...

"Le prix du gaz" est élevé aujourd'hui, mais ces attentats et leurs conséquences directes n'en sont pas la cause principale...
C'est surtout la consommation qui s'est envolée (et l'Amérique n'a rien fait contre) et les tensions autour du pétrole qui se sont multipliées ("pic" de production, environnement, réchauffement...).

Ce 11 septembre à 15h (heure de Paris), je faisais l'amour avec mon libraire favori dans son arrière-boutique de l'avenue Ledru-Rollin.
Quand je suis ressorti, tout sourire, le coeur léger (le reste aussi), en plein soleil, passant devant la boutique d'un réparateur de télévisions, j'ai vu l'écran. Alors je suis revenu à la librairie pour partager cela avec mon ami...

9/11/2007 4:35 PM  
Blogger da Bitch said...

Sincèrement...je m'en rappelle plus ce que je foutais...toronto 401 full jam!!! C'est ça!
Moi aussi, depuis que les usa jouent au G-I Joe, je ne fais que penser à tout ces gens, ces enfants avec leurs avenir fucked up et leurs enfants qui peut-être verront des plus beaux jours...Je n'Écoute plus les news à tv je ne veux plus avoir mal de me sentir impuissante devant ce gâchit...
I Stop here S'T'assez là chu pas dans MON salon.

9/11/2007 9:27 PM  
Blogger Maiken said...

Amen! Beau texte qui change le mal de place un peu...à la télé il n'y en a toujours que pour les Américains, alors que des pertes humaines quantitativement plus grandes il y en a, mais ont ne voit pas leur drapeau au bulletin de 22hres! Personnellement, je commence à être gavé du 11 septembre...tirez-en une leçon et passez à autre chose!

9/11/2007 11:16 PM  
Blogger François / François said...

Presque minuit.

Bonne année au monde moderne.

9/11/2007 11:35 PM  
Blogger Maguelonne Heugel said...

Je découvre votre blog et je suis enchantée... j'adore ces pérégrinations nocturnes et québécoises...

Continuez, et venez me voir! Mes petites expériences littéraires devraient vous titiller.

Maguelonne

9/12/2007 3:15 AM  
Blogger En direct des îles said...

Jamais je n'oublierai ces images d'horreur. Je les ai vues tomber en direct, ces tours, et j'ai eu une pensée pour tous les orphelins qu'allaient laisser en arrière d'eux les travailleurs du World Trade Center.
6 ans plus tard, il y en a encore plus des orphelins, pas aux États-Unis, mais dans les pays qu'ils ont attaqué en les reliant à tort ou à raison à ces attentats...
quant à nous, nous sommes de plus en plus sous contrôle, sous prétexte de nous protéger du terrorisme.

9/12/2007 6:44 AM  
Anonymous Flo Py said...

Cet après-midi là (je suis française), j'étais au boulot (mission intérim) et enceinte de mon deuxième fils (septième mois de grossesse). C'est Monsieur le père de mes enfants qui m'a téléphoné pour me dire d'aller tout de suite voir les infos sur Internet.

Mes collègues et moi avons regardé les tours s'effondrer au moins trois fois avant que quelqu'un puisse prononcer un mot. Et je me souviens m'être dit que c'était le début d'une troisième guerre mondiale (ben oui, je ne suis pas d'une nature particulièrement optimiste...).

Bon, cela dit, mon père avait 18 ans en 1973. Et le 11 septembre est resté le jour de commémoration de l'assassinat d'Allende...

Bises à tous !

9/12/2007 5:57 PM  
Blogger Marion said...

COucOu!
Passe vOir mOn blOg =)
Http://ptite-nana.blogspot.com
Merci ^^

9/23/2007 3:56 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home