3.10.07

Erre de Jazz

Il y a parfois des passagers qui se présentent dans la nuit au hasard de la route avec lesquels on voudrait rouler encore et encore. De rares individus qui nous amènent plus loin qu'on avait prévu. Qui nous donnent plus que le simple montant qui s'affiche au compteur. Ces êtres en transit inversent les rôles. Ce sont eux qui nous transportent. Qui nous conduisent ailleurs.

Parmi eux, j'ai cette femme intemporelle qui revient faire son petit tour de temps en temps dans mon taxi. Bien que notre histoire date d'au moins cinq six ans, elle ne semble jamais vraiment me replacer. Il faut dire qu'elle n'est pas toujours dans un état pour bien reconnaître les gens qui l'entourent. Elle semble souvent planer dans des atmosphères vaporeuses. Elle porte en elle une douce langueur que les effluves de marijuana n'arrivent pas tous à expliquer. C'est toujours un plaisir renouvelé de l'entendre me demander :

— Bring me to the House of Jazz please.

La magie opère. Sa voix emplie de fumée et d'alcool prend toute la place. On échange quelques politesses d'usage, mais le moment fort de ces déambulations jusqu'au club de la rue Aylmer, c'est quand la chanteuse se met en voix pour le concert qui l'attend. Après quelques vocalises, elle enchaîne quelques airs, une session en accéléré, juste pour moi. Quelques minutes de pur bonheur. Une de ces courses qu'on aimerait pouvoir poursuivre jusqu'au fin fond d'Harlem ou du Mississipi.

Ça se termine pourtant toujours au même endroit, dans le stationnement jouxtant le club, tout près de la porte qui donne derrière. Elle m'abandonne en me demandant d'attendre, quelqu'un va venir me payer. Elle monte alors sur la scène que ses musiciens réchauffent depuis une bonne demi-heure. Pendant qu'elle est accueillie par les applaudissements, je reprends ma route dans la nuit en continuant d'entendre ses chants dans mes oreilles.

Je suis déjà ailleurs.

Links to this post:

<\$BlogItemBacklinkCreate\$>

links to this post

15 Comments:

Anonymous nina de zio peppino said...

Je vois de là la scène. Magique. Tu en as de la chance …

10/03/2007 5:28 AM  
Anonymous Zig said...

Et tu n'es jamais entré pour voir son spectacle?

10/03/2007 6:26 AM  
Blogger da Bitch said...

chanceux

10/03/2007 7:56 AM  
Blogger Ophélie said...

C'est magnifique, merci de partager ces moments magiques. J'aimerais bien connaître cette chanteuse...

10/03/2007 12:08 PM  
Blogger Maiken said...

En psycho, on est en train de voir l'accompagnement en soins palliatif, et l'une des maximes est :Jamais croire que l'on connaît réellement les gens. Donc de faire abstraction de ce que la personne a pu être avant d'attérir ici. C'est précisément ce que je trouve merveilleux avec tes histoires, on en voit une partie et c'est tout ce qu'il y a a voir. Continue de nous faire voyager ;)

10/03/2007 4:39 PM  
Anonymous anny said...

je suis rendu accro à votre blog.

Je dois aller en cure.

Pour vos conseil, amorin35@hotmail.com

10/03/2007 8:20 PM  
Anonymous heicktopiertz said...

Sois pas trop jaloux, mais j'ai le droit à ça dans la vie de tous les jours. C'est fantastique d'avoir droit à tant d'amour de la plus belle voix du monde... celle qui chante pour nous.

Je te la plogue ici, si tu te sent friand de découvertes musicales...

www.natashalima.ca / http://www.myspace.com/natashalima

Respect Taximan, tu ne perds pas le nord, même après tout ce temps passé à bloguer.

10/03/2007 10:17 PM  
Blogger Dianerythmes said...

Oh! Comme ça me parle ce billet...(silence) Je trouve ça spécial de lire ça puisque moi je suis en fait dans la position de cette femme, cette scène de vie m'est déjà arrivé, je chantais toujours dans le taxi pour aller travailler le matin et le chauffeur me disais a chaque fois"J'ai presque envie de vous dire de ne pas me payer tellement votre voix me comble de bonheur!" ouf! c'est avec cette note que je démarais ma journée,,..MMmm...que de beaux souvenirs là...(silence) ;)

10/04/2007 7:59 AM  
Blogger crocomickey said...

Comme le chantait ELP : "Oouuuu, what a Lucky Man you are".

10/04/2007 3:28 PM  
Blogger aigle blanche said...

La magie de tes mots nous transportent nous aussi sur une autre planète...

10/05/2007 1:17 AM  
Blogger Cristine Lachapelle said...

Très joli.

J'aime bien ton blog.

10/06/2007 3:33 AM  
Blogger modotcom said...

Magnifique. Juste magnifique.

10/07/2007 1:10 AM  
Blogger Claudine said...

Pour une adepte du House Of Jazz, laisse-moi te conseiller Liza Melfi. C'est une voix extraordinaire!!!

www.lizamelfi.com

10/07/2007 11:06 AM  
Blogger Marie du Nord said...

Je suis ravie d'être arrivée sur ton blog, il m'a plus tout de suite.

Bonne soirée
Marie

10/08/2007 2:41 PM  
Blogger Diplodo said...

c'est ce qu'il y a de mieux, net frette sec dans le taxi, comme le tonerre qui te fais de l'oeil, question de voir si y'é en forme ce soir, tu l'as vue mettre ses jartières de gorge, j't'envie aussi.

10/09/2007 9:25 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home