15.10.07

Virez au vert


En ce jour, je joins mes mots à des centaines d'autres blogueurs-euses pour souligner le Blog Action Day portant sur l'environnement.

Mes mots je les adresse à mes lecteurs automobilistes. En particulier à ceux qui restent en ville. Vous êtes toujours là? Bon, prenez un bout de papier (recyclé), un crayon et mettez les montants appropriés au bout de chacun de ces items: Paiements sur le véhicule. Essence. Plaques minéralogiques. Assurances. Réparations. Entretien (Vidanges d'huile, lave-auto, lave-vitres, pneus d'hiver, etc. etc.). Stationnement. Contraventions. Ajoutez une centaine de dollars parce que je sais que j'oublie de quoi.

Prenez ce montant, multipliez-le par le nombre de mois, d'années, etc.

Réfléchissez maintenant sur le temps que vous perdez à tourner en rond pour vous trouver un stationnement. À faire réchauffer la voiture, à la déneiger, à la changer de bord de rue les soirs de déneigements, à aller la faire réparer et quoi encore?

Maintenant, prenez le prix d'une passe pour les transports en commun et disons une dizaine de courses de taxis de 20$. Tiens tant qu'à faire rajouter une location de véhicule pour un week-end, un abonnement à Communauto, puis une paire de souliers de marche neuf.

Vous arrivez à quel montant? Ajoutez à cela le prix que vous auriez en vendant votre véhicule.

Réfléchissez aux moyens à votre portée, pour faire votre part.
Pensez-y la prochaine fois que vous serrez coincé dans un embouteillage.

Sérieusement, faites le calcul. Vous pourriez être transportés...

Je vais également profiter de cette journée enviro-blogue pour souligner la parution du livre:
L'écolo écono de ma consoeur blogueuse Cécile Gladel.
Un livre qui propose une foule de trucs et de gestes à poser au quotidien. Des façons simples de protéger intelligemment notre environnement. Un livre essentiel.

Links to this post:

<\$BlogItemBacklinkCreate\$>

links to this post

14 Comments:

Blogger Cecile Gladel said...

merci merci PL. C'est gentil ! Quelle bonne journée pour le lancer, en plus c'est la semaine québécoise de réduction des déchets...
Bonne suggestion sur l'auto. Même si j'aime conduire, depuis que je n'ai plus d'auto, j'économise de l'argent, du stress, ma santé, etc...Mon voisin m'enviait durant l'hiver. Et c'est vraiment vraiment agréable de se déplacer en vélo. On redécouvre son coin...

10/15/2007 8:03 AM  
Anonymous Isabelle de Hull said...

C'est un bon calcul à faire, en effet. Je ne PEUX PAS CROIRE qu'il y a encore des montréalais propriétaires de voitures! Moi qui vit en région, sans métro, je m'en sors très bien avec le combo vélo-Communauto-STO (société de transport de l'Outaouais), en plus des sympathiques chauffeurs de taxis! Je peux cependant comprendre que la plupart de mes concitoyens ne puissent pas se passer de leur voiture, comme tout est loin, ici. Mais vous, montréalais gâtés-pourris, profitez du système très performant que vous avez et cessez de poluer la planète!

10/15/2007 9:37 AM  
Blogger Bb said...

Qu'on le veuille ou non, une voiture ce n'est pas un investissement, c'est une dépense. Avec le transport en commun de Montréal, faut être fou pour utiliser sa voiture: c'est qu'un gros facteur stress. Par contre, comme Isabelle dit (moi-même venant de Buckingham, tout juste à côté de Hull), il est facile detrouver des alternatives. Mais à B'ham, tout est loin, les autobus passent aux heures et demi dans certains secteurs où il y a pourtant une demande. Quand on dit que le symbole de la liberté en Outaouais, c'est d'avoir obtenu son permis de conduire, on a encore énormément de travail à faire. Longue vie au métro et aux autobus.

- B

10/15/2007 11:39 AM  
Blogger Renart L'éveillé said...

Très bonne contribution au Blog Action Day!

Si ça vous intéresse, j'ai pondu une petite fiction en lien avec l'environnement et c'est ici.

10/15/2007 12:59 PM  
Anonymous Anonyme said...

Pas d'auto non plus. Pas le goût. Pas le temps. Ça économise aussi sur l'épicerie. Quand tu portes "à bras" tu prends l'essentiel et t'oublie les Laubela de ce monde. Pas mal moins cher!

Et puis, pas d'auto mon Pierre Léon, c'est encore la meilleure façon d'être dans ton taxi et de jaser au gars le plus fin en ville!

Chroniques b.

10/15/2007 5:10 PM  
Blogger Dobby said...

Voilà exactement le raisonnement qui a fait que le jour où j'ai entendu parler de Communauto, j'ai décidé de m'y abonner plutôt que de m'acheter une auto. Pour me rendre dans les écoles, c'est plus "facile" en transport en commun (sauf pour les écoles beaucoup trop loins), je n'ai pas besoin de chercher un stationnement et je n'ai pas à me stresser dans les bouchons. Au pire, le métro est des fois en problème, mais rendu là, ce n'est pas de ma faute, alors attendez-moi! Zen, le transport en commun!!!

Pierre-Léon, tu me fais penser que je devrais faire ma part et parler un peu de communauto et au moins mettre un lien sur mon blogue. Je suis fière de faire partie de Communauto. Écolo, économique, pas dépensier en essence les Yaris et les Echo. Communauto, c'est une manière de vivre aussi: pour 24 heures de réservation, on rentabilise tous les achats "éloignés" en une seule journée aux deux semaine. On fiat l'itinéraire, on peut aller visiter des amis plus éloignés et revenir tard. Avec une auto à soi, on la "sort" à la moindre pecadille. Pas très écolo.

10/15/2007 7:03 PM  
Blogger Folliculaire said...

J'ai fait un lien vers votre texte sur mon blogue. Je parle d'une prison écolo!

10/15/2007 8:47 PM  
Blogger Sleeping Dogs and Dead Lions said...

L'autre fois j'ai entendu qu'un Scooter (mobilette) pollue 10 fois plus qu'une voiture. Ça coûte pas cher en gaz, c'est pratique mais ca détruit la planète encoure plus vite que les voitures!

C'est beau de dire que nous pouvons changer le monde et réduire le taux de pollution mais ce n'est pas exactement vrai. Les plus grands producteurs de pollution (yes!) sont aussi les pays qui ne veulent pas se conformer au protocole de Kyoto. Ces industries créées tellement de pollution que même si on investit des petites fortunes afin de réduire notre pollution industrielle, ca ne changera pas assez pour faire réduire le taux de pollution!

Nous pouvons tous faire des efforts afin d'aider et de contrôler la pollution produite par nous-même, mais nous n'avons aucuns contrôles sur les industries étrangères. La pollution d'une cigarette pollue plus les personnes qui sont autour, et je serais prêt à parier que la pollution des industries se propagent ailleurs et que ca dévaste les autres pays avoisinants plus que celui qui pollue.

Si je vivais dans une grande ville comme montréal, tu peux être sur que je n'aurais pas de voiture! Mais bon, j'utilise seulement la mienne quand j'en ai vraiment besoin.

Au moins, dans ce monde de pollution, nous pourrons dire que le Canada est propre!

10/15/2007 11:39 PM  
Blogger da Bitch said...

je suis qu'une vilaine car j'adore les bagnoles mais je les recyle. J'achète des véhicule usagers qui consomme peu. Avec mes enfants que je dois aller reconduire le matin avant le travail il m'est donc impossible de faire tout ça en metro...mais je me rends toujours au boulot en metro-bus & walk et le week end ma vieille cocote de tôle dors stationnée et la petite famille fait tout a pied (le marché, les sorti en ville etc...)
voilà

10/16/2007 8:44 AM  
Blogger En direct des îles said...

Il y a longtemps, très longtemps, que j'ai sorti la voiture de ma vie.
Remplacée par les taxis, la STM, le vélo, la marche, j'ai non seulement économisé des dollars, mais surtout, j'ai gagné une royale paix de l'esprit!
Tout cela, bien avant que l'on nous parle d'environnement.
Merci de nous le rappeler ... et vive les taxis!

10/16/2007 3:22 PM  
Anonymous Dan said...

Bonjour,

A tous ceux qui denigrent les autos a Montreal, je suis bien daccord avec vous, par contre pour ceux qui restent en banlieues et regions, ceux ci font aussi parti de la solution. Je comprend que les moyens sont plus limites mais vous pouvez egalement faire votre part et maximiser l'utilisation du velo/bus/trains/co-voiturage etc dans la mesure du possible.

10/17/2007 3:38 PM  
Blogger La Maternelle Branchée said...

Je prends bien note de cette suggestion de lecture. Parce que pour le reste, j'ai déjà un petit côté vert...

10/17/2007 4:05 PM  
Anonymous QLoTé said...

Trés bonne idée

10/17/2007 5:39 PM  
Blogger Dodinette said...

Bon alors après y avoir mûrement réfléchi, je dois ajouter mon grain de sel (et ENFIN commenter sur ce blog que je lis depuis longtemps !).

Ce que tu prônes, c'est très exactement ce dont je rêve. Et ce que j'aimerais pouvoir mettre en pratique dans ma vie de tous les jours.
Sauf que...

Sauf que j'ai des enfants. Petits : 3 et 1,5 ans. Autrement dit, qui imposent beaucoup (non : BEAUCOUP) de logistique. Notamment... la garderie. Il se trouve que pour le moment, ils sont dans une garderie à 8 minutes à pieds de chez nous, sur le Plateau, c'est royal.
Mais la gardienne déménage le 1er novembre pour aller... à Rosemont. Or comment fait-on quand on a déjà du mal à trouver UNE place pour en trouver DEUX ? Quel choix nous reste, entre le choc que ça va représenter pour eux de changer d'endroit, le stress que c'est pour nous de trouver une nouvelle gardienne, et la possibilité de continuer avec l'actuelle - simplement en prenant la voiture tous les jours ?

J'élargis maintenant cette situation : travailler, ça se fait de moins en moins dans les villages, de plus en plus dans la ville, parfois dans un noyau de sa banlieue. Mais tout le monde n'a pas notre chance, celle de pouvoir se payer un (petit) appartement proche du centre. Alors on va plus loin - et on est dépendant de sa voiture, parce qu'évidemment, les transports en commun sont tellement indigents qu'on peut mettre jusqu'à 3 fois le temps de trajet en voiture quand on prend bus, métros et consorts.

Tous ces voeux pieux et ces conseils que tu donnes, je les approuve à 100 %. Mais les individus font déjà beaucoup, et sans avoir le choix souvent. Je pense que maintenant c'est au tour des politiques de prendre le relais et d'imposer des choses : amélioration du réseau de transports en commun, création de lignes de train régulières et efficaces sur longues distances (train ÉLÉCTRIQUE s'entend, cf le TGV français, imagine ça entre Montréal et Toronto, ou Montréal et New York !!), étoffement du réseau de garderies...


Je m'arrête là parce que c'est un sujet chaud sur lequel je peux m'énerver. C'est bien de vouloir sensibiliser les gens. Mais un changement de société ne vient jamais que d'un seul côté : pour changer les mentalités, il faut aussi que celles-ci y soient contraintes.

Oui l'auto est un luxe, mais c'est un luxe nécessaire sur un continent où le service public est réduit à la portion congrue, où le mode de vie est "aide-toi le ciel t'aidera". Ne me fais pas dire que je ne dis pas : nous avons CHOISI de venir vivre au Québec, nous le connaissions et en mesurions les conséquences, nous ne nous voyions aucun avenir en France. Mais l'hypocrisie ambiante autour des mesure écologiques, c'est fort de roquefort quand même.

L'éducation par l'exemple, c'est encore la meilleure. C'est ce que semblent oublier nos chers politiciens.

10/18/2007 10:11 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home