11.11.07

Le chat mort

Je sors de chez moi pour entamer ma nuit quand je vois sur le pavé juste de travers sur une ligne pointillée, un chat qui vient de venir à bout de sa neuvième vie. J'connais pas mal tous les minous qui errent dans mon quartier. Je les vois au petit matin quand je rentre avec le premier métro ou encore en plein milieu de la nuit quand je viens refaire provision de café. J'leur parle pis j'les regarde dans les yeux. Y'a en a une couple qui me reconnaissent pis qui viennent se frotter un brin sur mes bas de pantalons. Tranquillement, j'leur gratte le derrière des oreilles en leur disant bon matin. Eux autres au moins, ils ne te regardent pas avec un air bête quand tu leur souris!

Mais ce chat-là, bien « effouaré » sur l'asphalte, je ne l’avais jamais vu. Un chat de type espagnol avec un beau collier pis un beau pelage qu'on devait brosser avec soin. Je voyais bien que c'était un chat qui devait pas être trop trop sorteux. Un chat qui ne devait pas être au courant qu'un char, ça va vite pis ça cogne fort. Y'n’a pas eu de chance. Peut-être a-t-il profité d'une inattention de ses maîtres pour prendre la poudre d'escampette pis aller voir dehors c'était quoi la vraie liberté! Peut-être pour un moment, profitait-il enfin de la vraie vie?

Pour l'heure, sa vie de chat était belle est bien finie. Dans mes allées et venues nocturnes, je suis passé une couple de fois à côté de la carcasse. Un moment donné j'ai tourné le coin en la contournant et j'ai saisi dans la manoeuvre, le regard d'un enfant sur le trottoir qui venait de passer de la bête à moi. J'ai haussé les sourcils comme pour dire : « C'est la vie...» Il m'a fait un demi-sourire qui disait : « Why life is so fucked up mister cab driver?» Quoique j'interprète peut-être. Ça pouvait tout aussi dire : « Maudits chauffards de merde! Pourriez pas faire attention où vous mettez vos roues ? Salauds!! » Va savoir...

Ma nuit terminée, j'étais assez soulagé de ne plus revoir la carcasse du félin dans la rue devant chez moi. Ce maudit chat m'avait miaulé dans l'âme toute la nuit. J'y avais vu un mauvais présage. La nuit s'est quand même bien passée. Je suis allé de Laval à Longueuil à Lachine et l'Impala ne m'a pas lâchée. J'ai parqué le taxi et j'en suis sorti en repensant quand même à cette bête comme d'autres pensent aux hommes morts sur des champs de bataille. Pis tout à coup, juste avant de monter les marches de mon appart' j'ai aperçu la carcasse raidie du chat mort que quelqu'un avait placé dans mes plates bandes.


J'ai songé qu'il y avait peut-être des gens quelque part qui cherchait leur chat. Une petite boule de poil qui bouffe pis qui chie. Une petite affaire vivante qui nous réchauffe pis nous rend un peu plus humains... J'me suis souvenu des chats que j'ai eus, pis d'une vieille chatte qui m'a fait brailler quand y'a fallu que je la fasse « piquer». Je suis monté chez moi et j'ai pris un grand sac vert. J'ai pris une grande respiration et j'ai saisi le chat mort par la queue pour le mettre dans le sac. J'ai eu une pensée pour ceux qui ont aimé cette bête. J'ai regardé le ciel qui commençait à changer lentement de couleur. Pis je suis monté écrire ce texte pour m'en souvenir.

Links to this post:

<\$BlogItemBacklinkCreate\$>

links to this post

18 Comments:

Blogger Lady_Marian said...

Hé Seigneur à matin, vous m'faites pleurer !

J'habites sur une rue très passante....J'auia toujours un peu inquiète quand les minous partent à l'aventure !

Si fallait qu'j'en perde un....

Bon dimanche à tous (pareil)

;-)

Lady !

11/11/2007 8:31 AM  
Blogger anita said...

Le chat qui t'a miaulé dans l'âme... les beaux mots que voilà, qui vont lanciner dans la mienne un bout de temps. Sourire, amitié en troc.

11/11/2007 9:00 AM  
Anonymous Anonyme said...

Je me souviens de ma chatte ''Coquette'' que j'ai perdue dans notre piscine. Quelle tristesse!

11/11/2007 9:14 AM  
Blogger Mathieu Pagé said...

Peut-être a-t-il profité d'une inattention de ses maîtres pour prendre la poudre d'escampette pis aller voir dehors c'était quoi la vraie liberté! Peut-être pour un moment, profitait-il enfin de la vraie vie?

Ca m'a fait penser à ce court métrage d'annimation ou le protagoniste experience la vrai vie juste avant de mourrir.

11/11/2007 9:17 AM  
Blogger Lady_Marian said...

@ Mathieu Pagé

Pas Kiwiiiiiiii ! Je suis incapable de regarder ce court métrage. Je pleure comme une Madeleine....

C'est vraiment un géni qui a fait ça. Tant d'émotions...

Lady !

11/11/2007 9:45 AM  
Blogger nicole said...

J'avais bien hâte de lire un autre texte... Je commence à être accro, je crois bien...

''boule de poils'' reposera en paix maintenant. Qu'est-ce qu'on fait avec un chat mort ??? Est-ce qu'on le place tout simplement aux ordures ??? C'est quand même triste de finir là. Avoir été peut-être tant aimé et terminer dans la poubelle. Quelle vie de CHIEN !!!

11/11/2007 10:08 AM  
Blogger Babs said...

Je trouve votre analogie très bonne avec le jour du souvenir et vous avez une telle façon de raconter les évènements que l'on s'y sent. Bravo!

11/11/2007 10:34 AM  
Blogger Lise said...

En tant qu'amoureuse des chats,impossible de ne pas être touchée par cette histoire. J'avais l'impression d'être dans le taxi, et de le voir ce chat ! Et il est évident que vous les aimez aussi. Il n'y a pas que les humains sur terre; chaque créature vivante est importante, et il n'y a pas de petits chagrins, surtout si ce chat avait une maison.

11/11/2007 1:25 PM  
Blogger crocomickey said...

Faudrait pas que ma prisonnière de Elsie connaisse une telle fin. Quelle platitude finale ...

11/12/2007 10:43 AM  
Blogger da Bitch said...

J'm ta vision...sur le sujet de l'humanité!

11/12/2007 8:46 PM  
Anonymous Anonyme said...

wow....quels beaux mots... ça m'émue vraiment cette histoire, en tant qu'amoureuse des chats... s'il fallait que je retrouve le mien écrapou dans la rue... je trouverais ça épouvantable...
merci pour ce beau billet rempli d'émotions!
Martine L.

11/13/2007 4:54 PM  
Blogger Marie-Andrée said...

Quel magnifique texte! La beauté des mots m'a vraiment touché.

11/13/2007 10:57 PM  
Blogger Aurélien said...

Si c'est le chat qui était au coin St-Jacques et GeorgeVanier, il etait en effet plutot triste a voir, il avait presque l'air de dormir...

11/14/2007 4:59 AM  
Anonymous Feloisa said...

C'est vraiment malheureux pour le propriétaire, d'autant plus que tu m'as dit au Salon que le chat, c'était celui qui était sur les affiches "Chat Perdu" qui ont été apposées cette semaine sur Georges-Vanier. :(

11/17/2007 11:41 PM  
Anonymous Mamounia said...

Merci au nom des propriétaires de chat, qui aiment leur(s) bête(s) comme j'aime les miens. Je ne souhaite pas que mes minous meurent mais j'espère que, si cà leur arrive de cette façon, au lieu de pourrir anonymement dans un fossé, ils trouveront un coeur généreux comme le vôtre qui lui offriront un dernier geste respectueux et une pensée émue...

11/18/2007 9:38 PM  
Blogger louise miches said...

C'est Belzébuth !! (des Colocs)

11/19/2007 2:45 AM  
Anonymous Aiglenoir said...

C'est fou comme vous écrivez bien,M.Léon.On s'y croirait.

J'ai eu un chien pendant 13 ans et il est mort de maladie en 2006 et je pense à lui à tout les jours...

Les chats,j'en suis allergique et c'est bien dommage...Mais quand je vais chez des amis qui en ont,c'est immanquable,ils viennent me voir...Vive réactine :)

11/20/2007 11:20 AM  
Anonymous Anonyme said...

aujourdhui je vous laisse un message dans un esprit different qua l'habitude. J'ai appris une nouvelle dernierement qui ma traumatisé. Un de mes ami travail dans un berger blanc... (du genre SPCA) vous savez ils nous demande toujorus des sous pour aider les animaux parce que OUI ils en ont de besoins... mais jai su cette semaine que par jour des chats il en pique environ 4 poubelles.... DEGEULASSE! Okay il y a beaucoup de chats errant mais de grace si vous en acheter un... garder le precieusement.. cest une bete vivante qui merite d'etre aimer!! On achete pas un chat pour le plaisir.. on adopte un chat et ce pour un bon 13 ans!

11/24/2007 7:47 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home