23.9.08

Impacts

Les semaines se suivent et se ressemblent parfois.

J'ai encore été impliqué dans un accident. Plutôt solide celui-ci. Un beau sans-dessin sorti de nulle part et que je n'ai pu éviter. Les probabilités te rattrapent quand tu es toujours sur la route et considérant le flot d'automobilistes incompétents qui s'ajoute mois après mois, je présume que je n'ai pas fini d'en froisser de la tôle. Les risques du métier...

Je me retrouve avec une main cassée et quelques nouvelles courbatures se sont ajoutées à celles qui squattaient déjà mon corps. Reste que ce n'est pas ce qui me fait le plus mal. Lors de l'impact, je revenais de souper avec mon amoureuse et son fils. Leurs cris ne cessent de me revenir en tête. Même si j'ai l'entière conviction de ne pas être responsable de l'accident, je ne peux m'empêcher de ressentir un malaise coupable envers eux. Je les vois encore sur le trottoir désemparé et sous le choc pendant que les secours s'activent autour de nous. Ça me fait mal d'y penser. Je ne peux m'imaginer ma réaction s'il avait fallu qu'ils soient gravement blessés.

Dieu merci, le petit n'a rien. Sa mère s'en tire avec quelques élongations dans le cou et dans le dos. Je vais prendre la semaine pour prendre soin d'elle. D'ailleurs, je vais aller lui faire couler un bon bain chaud en lui disant encore une fois à quel point elle compte pour moi.

Pour le reste, j'ignore encore quels seront les impacts de cet accident. Comme pour faire diminuer une sale enflure, j'ai une maudite envie de mettre le métier sur la glace.

Je suis las...

Links to this post:

<\$BlogItemBacklinkCreate\$>

links to this post

20 Comments:

Anonymous Circé said...

ouf !!!!
C'est dans un moment comme celui-ci qu'on se rend compte à quel point les gens qu'on aime sont importants pour nous.
Je pense à vous trois.

9/23/2008 11:45 AM  
Anonymous Chez Tine said...

ouille
c'est un signe choc pour faire un choix, important
pas facile de s'en convaincre
j'espère que vous allez bien récupérer et que ce ne sera que le début d'une nouvelle existence
et qu'on pourra continuer à te lire
bien à vous
Tine

9/23/2008 12:41 PM  
Blogger Renart L'éveillé said...

Oh! la la...

Je suis bien désolé de lire ça. Et taper ce billet a dû être bien long...

Prompt rétablissement mon cher. Et un sourire compatissant de ma part à ton amoureuse et son fils.

9/23/2008 2:25 PM  
Blogger Patrick Dion said...

Vous êtes beaux... mais crisse, vends ton char. Je vous aime vivants!!!

9/23/2008 3:54 PM  
Anonymous Les_Singes said...

Aye, c'est pas ta semaine. Prends le temps de te remettre, les bras en l'air t'attendont. Ils reviennent toujours de toute façon.

9/23/2008 4:51 PM  
Blogger BruB said...

taboire quand ça va mal, ça va mal. Dis toi qui a du monde qui pense à toi derrière le volant. Par exemple, la nouvelle tune des Cowboys Fringants me fait pensé que les taxis et les chauffeurs qui les conduit ont tellement de choses à dire et me fait pensé à une histoire que tu raconterais. Tiens bon!

9/23/2008 5:17 PM  
OpenID lhiverakhartoum said...

prompt rétablissement à toi et ton amoureuse!!

9/23/2008 8:07 PM  
Anonymous joe blogue said...

Une minute de vérité qui peut tout transformer... écoute ton instinct P-L. La lassitude, c'est un signe. Considère le plaisir que les gens ont à te lire, le temps que tu consacres à ne pas écrire à cause de ton gagne-pain actuel, une petite équation par ci et un coup de coeur par là, un peu d'introspection pendant cette semaine... qui sait, il pourrait y avoir esquisse...

9/23/2008 8:16 PM  
Anonymous martinlol said...

Tu ne disais pas dans certains papier précédent que tu aimais faire le fou avec ton taxi parfois?...dsl je t'aime pareille

9/23/2008 8:39 PM  
Anonymous Henri said...

Ça ne sert à rien de se culpabiliser. Un accident, ça le dit, c'est imprévisible. Pas de contrôle là-dessus.

Bon repos.

9/24/2008 7:43 AM  
Blogger Rachel said...

Soignez-vous bien tous les trois.
C'est vrai que les chocs, ça peut tout remettre en question... deux accidents en si peu de temps c'est sûr que ça peut avoir l'air d'un avertissement. Sur ce je te souhaite des idées claires et un peu plus de chance que d'habitude, je pense que tu en as bien besoin!
Ra

9/24/2008 7:47 AM  
Anonymous denis lord said...

Quand on a une blonde, une main en moins c'est rien!
Ouin, tu pourras pas chauffer avant un boutte...
Je te souhaite d'autres conférences.
denis

9/24/2008 11:35 AM  
Anonymous nina de zio peppino said...

Le plus important est d'être sorti intact de cet impact.Place au bonheur. Enjoy!

9/24/2008 4:12 PM  
Blogger Mathieu said...

Courage Pierre Leon
amicalement, un de vos nombreux lecteurs...

9/25/2008 10:22 AM  
Blogger crocomickey said...

Le 'vieux' te fait dire que tes talents en dehors du char devraient te permettre bien des choses quoique ... avec le coupeur bleu de la culture. Prends le temps de guérir et, pour passer le temps, accroître la fréquence de tes billets pour notre plus grande joie, ça serait un ... bien pour le mal !

9/25/2008 12:00 PM  
Blogger Martine said...

Oh là là. Ça fait peur. Prompt rétablissement. Prenez bien soin de vous.

9/25/2008 5:28 PM  
Blogger Myshaele said...

Les séquelles laissés par un tel évènements ne sont pas toujours aussi négatifs qu'on pourrait le croire au premier abord... Qui sait ce que celui-ci t'amènera! Déjà de savoir qu'UN TAXI LA NUIT 2 verra le jour bientôt, c'est un bon coup de pouce du destin, d'une certaine façon! Et si ton volant est sur la glace, je suis sûre que la personne aimée saura garder ton coeur bien au chaud! D'ici ton retour, prenez bien soin de vous, tous les 3!

Une lectrice assidue!

9/28/2008 2:47 PM  
Anonymous Pierre Gagné said...

Pierre-Léon, sache que si tu es las,
ton amoureuse est toujours là, son fils est toujours là, tes fidèles lecteurs sont toujours là et la vie est là devant toi et elle te tend les bras.

9/29/2008 8:26 AM  
Blogger J-F said...

J'évite régulièrement ce genre de sans-desseins et je ne suis pas beaucoup sur la route comme toi. J'espère que tous vont se remettre de ce mauvais moment.

10/05/2008 8:10 PM  
Blogger Daniel Arseneault said...

Le sans-dessein doit se sentir mal aussi. Il n'a pas eu l'intention de causer cet événement malheureux. S'il faut blâmer quelque chose, c'est notre moyen de transport favori: l'automobile.

10/23/2008 2:52 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home