6.10.08

Putain de route

J'ai bien aimé cette journée de dimanche au Café-Blogs. Même si je préfère de loin exprimer mes mots par l'écrit, je dois avouer que l'expression orale leur donne une toute autre dimension. À la fin de l'événement, on a demandé aux participants de souligner le 24e Festival international de la poésie de Trois-Rivières et de soumettre un poème sur notre blogue.

Je vous offre donc ce poème publié dans le premier tome d'Un Taxi la Nuit et je retourne à mes inédits...


Putain de route

L'épaule de douleur irradie et la main arthritique
L'humidité est à ronger j’suis pogné dans l'trafic
Ça fait une heure que je tourne en rond toujours pas d'passager
Cette nuit dans les rues de Montréal les chauffeurs vont speeder
La course au client trop peu pour moi ce soir
Je m'arrête sur un poste et entame un polar
Pas le temps de lire une page on appelle le poste où je suis
Au coin de Des Seigneurs-Saint-Jacques dans Little-Burgundy
Je reconnais l'adresse qu'on me donne une prostituée d'la rue Vinet
J'confirme l'appel repose le livre démarre le char et puis j'y vais

C'est une mytho un peu pas mal fendante
Qui semble jamais me reconnaitre
Elle raconte des histoires abracadabrantes
Un truc à elle pour ne pas me payer
Me sort toujours une quelconque salade
C'est clair cette femme est une malade
Avant hier elle travaillait dans la police
Ce soir c'est à cause de son fils
A déjà chauffé une mustang
A été chef de gang
C'est une agente undercover
Direction un bar rue Atwater

Va se trouver quelqu'un et boire à l'œil toute la nuit
En échange de son cul tout ça n'est pas gratuit
J'vais l'embarquer encore la semaine prochaine
Comme d'habitude elle ne me reconnaîtra pas
Faut bien l'admettre c'est une grande tragédienne
Sa vie de turpitudes j’en fais plus grand cas

Dans le fond cette histoire est morose et sent le rance
Pas que je juge la fille non ce qui me mets en sacrement
C'est qu'elle c'est pour sa dose et moi pour de l'essence
Qu'on se tape ce putain de métier où passent les clients

Links to this post:

<\$BlogItemBacklinkCreate\$>

links to this post

1 Comments:

Blogger Karla said...

Merci beaucoup d'avoir répondu a ma demande. Venant de toi, ca me touche beaucoup et j'en suis tres honorée!

Très belle prose. J'ai beaucoup aimé! Ca fait bien deux ans que je te lis et je suis en train de me dire que je devrais laisser ma trace chez toi plus souvent...!

Bonne journée Poète de la métropole!

10/07/2008 12:17 AM  

Enregistrer un commentaire

<< Home