3.7.09

En attendant...

Pas le meilleur temps de l'année pour les chauffeurs de taxi. Les travaux, les festivals, les ventes trottoirs et quoi encore? Tout est prétexte pour barrer les rues. On a beau avoir du coeur, on éprouve de sérieux problèmes de circulation.

Ces dernières années, j'arrivais à me faire un petit coussin pour éviter de me taper ce mois fatidique. Mais cette année, les aléas de la vie ont fait en sorte que je dois me faire un peu plus suer dans le trafic. Je ne me plains pas trop, le taxi reste et restera toujours un observatoire de choix pour voir Montréal et son monde, mais quand l'argent ne rentre pas, ça décourage son homme.

Comme si ce n'était pas assez, le boss m'a accueilli hier en me disant qu'il manquait de l'argent dans une de mes enveloppes du week-end dernier. Convaincu du contraire, mais n'ayant pas de preuve, j'ai commencé ma nuit avec une bonne envie de tout crisser là. La bonne humeur de mes premiers passagers et le réconfort de l'Une m'ont encouragé à délaisser cette attitude orageuse. Encore une fois la route et la ville ont fait le reste.

Même une contravention de fin de nuit pour avoir attendu en dehors d'un poste d'attente n'a pas réussi à me démoraliser. On a tous nos mauvaises passes et comme je dis souvent à mes clients pour rigoler, je vais couper sur la bière...

En attendant, il me reste l'eau fraîche et l'amour.

Links to this post:

<\$BlogItemBacklinkCreate\$>

links to this post

4 Comments:

Blogger Narvik said...

Et il y en a de l'eau, ça tombe du ciel. C'est a cause du soleil! même les touristes ne viennent pas!!
Le maire de l'île aussi lui manque de l'argent.
Bonne route ! s'il peut faire beau :)

7/03/2009 8:09 AM  
Blogger Moukmouk said...

Oui l'amour c'est la façon de faire revenir le soleil (j'en parle sur mon blog). Pour le reste bon courage, Montréal est trop chaud pour moi l'été, je fuis.

7/03/2009 4:27 PM  
Blogger Joan Durand said...

Vos textes ont le don de me faire oublier les petits tracas du quotidien. N'arrêtez pas d'écrire.

Joan Durand

7/04/2009 12:01 PM  
Anonymous le neurone said...

L'eau fraîche, l'amour, des choses qu'il faut savoir savourer lentement.
Surtout qu'à 40km/h il va falloir apprendre à prendre le temps.

l'éloge de la lenteur

7/06/2009 6:53 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home