16.8.11

Notes de passages

Entre autres :

Une jolie jeune femme à la bonne humeur contagieuse qui me parle de son arrière-grand-père qui a conduit un taxi avant que la vapeur ne se soit emparée du cheval. Il était sur la coche.

Ce couple d’hommes, début vingtaine qui profite de la fin de semaine de la fierté gaie pour faire leur « bachelor » party. Je les écoute parler de leur soirée avec bonheur. La noce promet.

Ce black obèse et bagué qui s’en va dans un bar de Notre-Dame-De-Grâce avec Dieu sait quoi à vendre dans ses bourrelets.

Deux mères qui profitent d’une soirée de congé pour descendre dans le bas de la ville rejoindre leurs amies de ville, danser, se faire draguer, boire un coup, décrocher. Sur le chemin de retour vers leurs banlieues huppées, je les écouterai échanger sur leurs petits problèmes de la vie quotidienne.

Quatre « dudes » que j’amène aux danseuses. Blagues grivoises et douteuses et concours de rots. Le portier du club sur Saint-Denis content que je lui apporte de la clientèle me donne une poignée de cartes d’affaires. Big deal.

Sur l’île Sainte-Hélène en direction du casino, un renard immobile dans la lumière de mes phares. Je m’immobilise à mon tour et l’observe quelques secondes avant qu’il retourne dans le boisé. Ça change de la faune habituelle.

Un étudiant thaïlandais qui me parle de Bangkok sur le chemin de l’aéroport. Je chiale contre le trafic et les détours. Il rigole en me disant que ça va probablement lui prendre deux heures de plus quand il quittera l’aérogare de sa ville pour rentrer chez lui. Je relativise. Kop khun kha.

Constater que la sortie de l’autoroute Bonaventure pour l’île des Sœurs est enfin rouverte. Que le chemin Camilien Houde qui traverse le Mont-Royal est complètement ré asphalté. Être presque rassuré que le morceau de ciment ne se soit pas détaché du viaduc sur Papineau, mais qu’il ait été projeté par un crétin sur cette voiture qui passait.

Zieuter avec volupté le passage de la pleine lune au dessus de Montréal et de ses cratères.

Links to this post:

<\$BlogItemBacklinkCreate\$>

links to this post

6 Comments:

Blogger modotcom said...

magnifiques moments et 4 minutes de lecture béate. merci.

8/16/2011 7:18 AM  
OpenID signets said...

Je suis tout à fait d'accord avec le commentaire précédent. Ça fait un bout que je te suis...tu es ma pause-café entre deux planifications de projet ;-) Lorsqu'il n'y a pas de nouvelles entrées, je suis toujours un peu déçue...héhé. Merci de me divertir!

8/17/2011 11:26 AM  
Anonymous makpela said...

Savourer ces moments avec toi, comme si j'etais blottie dans un tout petit coin de ton taxi! Merci.

8/17/2011 1:00 PM  
Blogger crocomickey said...

Et c'est reparti ... pour notre plus grand bonheur.

8/17/2011 1:09 PM  
Anonymous Libraire philanthrope said...

Ça me rappelle des souvenirs du temps où je faisais le même job dans l'Ouest canadien. Observer ainsi les clients mène à des réflexion que tu nous communiques sublimement.

8/19/2011 11:04 PM  
Blogger Izalixe Straightheart said...

"lanternon", quel joli mot! Je vais m'assurer de le placer dans au moins un de mes romans!

Merci pour tes aventures toujours aussi intéressantes et rafraîchissantes :)

xx
Izalixe

8/22/2011 12:56 AM  

Enregistrer un commentaire

<< Home