18.5.07

Fatalités

Le chauffeur a une nuit ordinaire et a la mèche courte. Si la nuit peut enfin finir qu'il aille prendre une bonne douche et dormir un peu.
Un dernier tour de ville pour la forme puis c'est tout! Attendant que la lumière change au vert au coin de Crescent et Sainte-Catherine, les portières de derrière s'ouvrent.
Deux jeunes hommes en sueur et passablement éméchés montent dans le taxi.

— Bring us to the closest after hour Osama! lance l'un d'eux, hilare.

— Pas de problème sale petit connard! réponds le chauffeur qui se renfrogne.

Il ne fait ni une ni deux et s'élance tout droit sur Crescent pour prendre l'autoroute.

— What did you say ? Can't you speak american? Demande le deuxième jeune homme.

— Yes, yes, After hour! Very good! Very good! Ânonne le chauffeur, jouant l'imbécile. Il déteste déjà ces deux-là.

Il va leur faire faire un détour dont ils ne reviendront pas.

Les Américains s'étaient fait dire que le bar ouvert après les heures n'était pas si loin que ça. Le chauffeur joue toujours au cave et tente de les rassurer que le bar où ils les amènent est le meilleur en ville. Sur l'autoroute, les insultes commencent à pleuvoir, mais le chauffeur va quand même les amener jusqu'au Red Lite de Laval.

Les caméras de sécurité installées au dessus du bar montrent les deux hommes qui courent vers la clôture de la carrière qui jouxte l'endroit. On voit ensuite la voiture taxi qui semble lancée à leur poursuite. Quelques instants après, le taxi revient dans l'image et repart d'où il est venu.

Le chauffeur vient de perdre sa course, les deux petits cons se sont poussés sans payer. Vivement une douche et un bon huit heures. Définitivement une nuit à oublier.

Mais il ne l'oubliera pas.

On retrouvera les deux jeunes hommes quelques jours plus tard dans le fond de la carrière.

On retrouvera le chauffeur pendu au bout d'une corde.

(...)

Libellés :

Links to this post:

<\$BlogItemBacklinkCreate\$>

links to this post

37 Comments:

Anonymous Chris said...

Triste histoire, j'en ai l'estomac retourné... La vie est parfois bizarre et les évènements qui peuvent nous mener au pire, sont parfois si incongrus ...

5/18/2007 6:28 AM  
Blogger crocomickey said...

J'avais pas remarqué cette nouvelle de Poirier mais je me souviens fort bien des danseurs US et j'aime bien la conversation fictive que tu as si bien su installer entre ces acteurs dudrame.

5/18/2007 7:08 AM  
Blogger cammu said...

Triste histoire...
:(

5/18/2007 7:25 AM  
Blogger petit_ange2 said...

C'est vraiment une histoire malheureuse

5/18/2007 8:03 AM  
Blogger GharL said...

Une bien triste histoire pour tous les acteurs de cette histoire :(.

5/18/2007 8:39 AM  
Blogger Mariée et heureuse !?? said...

c'est un grand drame ...

5/18/2007 8:49 AM  
Anonymous Vio said...

Oui, très triste. Pour tout le monde.

5/18/2007 9:28 AM  
Anonymous Anonyme said...

Hummm .... triste histoire triste pour tout le monde. Mourir pour 40$, mourir seul, chienne de vie. Dis, j'espère que ce chauffeur n'est pas ton ami chauffeur disparu depuis un bout?

5/18/2007 9:31 AM  
Blogger L'Indécise said...

Troublant quand même. J'aime l'idée d'avoir fait une histoire à partir d'une autre histoire.

En passant, vous faites parti de mes mes "blogues dont la coolatitudes est certifiée"

Continuez

5/18/2007 9:33 AM  
Anonymous M.beaulac said...

3 vies détruite au nom du foutu $$$...Vraiment triste.

5/18/2007 12:33 PM  
Anonymous Zeblyn said...

Il est vrai que toute cette histoire est vraiment triste et que les gens en ont souvent plus sur la conscience qu'ils n'en donnent l'air.... mais je ne peux m'empêcher de penser à ton ami qui a disparu!!! C'est pas lui au moins?!?

5/18/2007 2:14 PM  
Blogger Jici said...

Je suis certain que c'est ton ami disparu, car il n'y aurait aucune raison que tu nous racontes cette histoire que nous connaissons tous ! C'est tellement triste que les mots ne suffisent plus...!

C'est quand même bizarre qu'il ne se soit jamais confié à qui que ce soit, étant donné qu'il n'avait absolument rien à se reprocher, dans cette triste fin pour les deux jeunes. C'était, assurément, un trop lourd secret à garder pour lui !

Sympathie à toi et aux proches de ce pauvre type !

5/18/2007 2:42 PM  
Blogger En direct des îles said...

Vous les chauffeurs de taxi, vous vivez toutes sortes de situations, gaies ou tristes, cocasses ou dramatiques.
Que ce chauffeur soit ou non votre ami, cette souffrance terrible qui l'a poussé à tout quitter, sans communiquer avec qui que ce soit, que peut-on ajouter?
Toutes mes sympathies à vous et à tous ceux qui l'ont connu...

5/18/2007 6:05 PM  
Anonymous Jhon said...

Non, je ne pense pas que ce soit Normand. Pas son style de courir après les clients fraudeurs. Mais ça n'empêche pas cette triple mort d'être aussi triste que stupide et désolante.

5/18/2007 8:41 PM  
Blogger Mijestam said...

Bouleversante cette histoire... Poursuite de quelques dollars et mort dans la culpabilité et la solitude...

5/18/2007 9:05 PM  
Blogger Marchello said...

Il m'est déjà arrivé d'aller uriner près de cette clôture à Laval. Un urgent besoin qui ne pouvait plus attendre.

C'était pendant le jour et je faisait du courrier. J'ai bien observé les lieux et je me suis dit que ça ne pouvait être que temporaire. Nous sommes au début des années 90. C'était très dangereux.

Imaginé, une clôture d'un mètre de haut qui protège d'une falaise de trente mètre à pic dans une carrière. C'était couru.

Entre la clôture et la falaise, un mètre et demi à peine, pas plus garanti.

Donc si tu la franchis en courant, de nuit, tu te ramasses en bas, ça peut pas faire autrement, aucune chance d'arrêter ton élan ou de t'accrocher.

C'est exactement ce qui est arrivé à ces deux américains qui croyaient sans doute sauter par dessus une clôture de "paquage à vache".

C'était un véritable piège. Je ne connais pas la compagnie responsable de cette carrière abandonnée mais je suis certain que c'est elle la responsable de la mort de ces trois hommes.

5/18/2007 11:57 PM  
Anonymous bugs said...

Je me demandais justement, il y a quelques jours, si et de quelle façon tu allais aborder cet événement...

5/19/2007 6:02 AM  
Blogger °zabel° said...

Je me souviens très bien de cette histoire et de la vidéo qu'ils ont montrée à la télé... Et ce triste dénouement cette semaine... trop triste...

paix à son âme tourmentée et paix à la tienne, Pierre-Léon... {{coeur}}

5/19/2007 11:43 AM  
Blogger Une femme libre said...

Ce chauffeur de taxi mort dans son appartement depuis.... des semaines ou des mois selon l'article, et personne qui s'inquiète pour lui. Et il y a plein de gens comme ça qui vivemt seuls sans famille sans amis et qui peuvent mourir tout seuls chez eux sans aide et sans qu'on les pleure. C'est surtout dans les grandes villes en fait, où on ne connaît pas son voisin, qu'une telle déshumanisation est possible.

5/19/2007 11:20 PM  
Blogger Jean-François said...

Et dire que les parents de ces deux jeunes imbéciles en voulaient encore au malheureux chauffeur.

Et dire que lui-même il s'en voulait encore. Même nous, les chauffeurs de taxi, on a des sentiments, on est humain. La preuve, ce chauffeur s'en est voulu jusqu'à vouloir s'enlever la vie. Il a sans doute trainé ce lourd fardeau... Il mérite mon respect et une prière.

5/20/2007 7:18 AM  
Blogger Amourable said...

nqtfbJ'essais d'imaginer ce qu'ils ont du penser pendant les quelques fractions de secondes qu'ils plongeaient dans le vide, dans le noir. On aurais du payer le chauffeur? Et le chauffeur? J'aurais pas du leur payer une ride?

5/20/2007 2:43 PM  
Blogger Marchello said...

Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

5/20/2007 6:58 PM  
Blogger Marchello said...

Amourable, ton humour est déplorable. Même en ayant voulu "économiser" la course du taxi. C'était des jeunes qui avaient la vie devant eux et ce chauffeur était tourmenté parce qu'il ne comprenait pas. Triste simplement.

@Jean-François: Quand je lis ton commentaire, je sais où ils sont les imbéciles et où sont ceux qui ont du coeur.

5/20/2007 7:04 PM  
Blogger Jean-François said...

@ Marchello : Tu pourrais préciser ta pensée stp ? Parce que je ne la saisi franchement pas. La fatigue sûrement. Merci!

5/21/2007 3:07 AM  
Blogger Marchello said...

@Jean-François, je dis simplement que deux jeunes qui payent de leur vie pour avoir voulu économiser une course de taxi ne mérite pas d'être taxé d'imbécile.

On a tous été jeunes et parfois on a fait des choses plus ou moins correct. Cette histoire est triste car mourrir de cette façon est disproportionné eu égard à l'infraction reprochée.

Les parents ont cherchés un bouc émissaire et c'est normal, c'est exactement ce que tout bon parent aurait fait.

Ton commentaire n'est très empreint de compassion. Ce qui s'est produit, on ne le saura exactement jamais, on ne peut que spéculer. Mon premier commentaire précise bien qui doit être considéré comme le véritable responsable.

5/21/2007 12:41 PM  
Blogger Jean-François said...

@ Marchello : Tu n'as probablement jamais été un chauffeur de taxi et ne le sera fort probablement jamais.

Donc tu ne peux comprendre ce que vis et pense un chauffeur de taxi qui embarque deux jeunes clients et qui pense qu'il va faire un bon voyage, une bonne «ride» payante comme on dit.

Quand tu te fais rouler en arrivant à destination, sur le coup, tu veux «tuer» quelqu'un et ce sera surement le ou les clients qui se sont payé TA tête.

Évidemment, les gens comme toi ne savent pas que nous on est payé au voyage et non payé à l'heure, contrairement à la rumeur locale. Donc, ce chauffeur qui s'est fait roulé par deux présumés jeunes américains, des danseurs nus et ayant certainement pas mal de $$$, a non seulement perdu son pactole mais son bien le plus précieux : son temps...

Quant aux parents qui voulaient un bouc émissaire, je souhaite qu'il vivront avec un mort de plus sur la conscience. Celle d'un chauffeur de taxi qui s'en est voulu «à mort» pour avoir poursuivi les deux jeunes et sans savoir qu'ils couraient à leur perte eux-même.

Finalement, ce n'est sûrement pas la perte de son $40 dollars qui l'a amené au suicide, si on suit notre logique, mais plutôt la culpabilité pour la mort tragique de ces américains dont les parents se disent toujours scandalisés...

Bonne journée

5/22/2007 3:10 AM  
Anonymous Maxim said...

Amen Jean-Francois

5/22/2007 8:16 AM  
Anonymous petgab said...

pauvre jean-francois un autre qui n'a pas les valeurs a la bonne place.Je crois que tu oublie que le trou du cul dans l'histoire c'est le chauffeur,l'arnaqueur qui voulait faire de l'argent avec des touristes comme la fois du casino en grève.Moi non plus je n'aurais pas payé le voleur sauf que moi j'aurais appelé la police pour le dénoncé bien assis dans le taxi.IL faut vraiment dénoncé ces minables qui donnent mauvaises presses aux autres chauffeurs, honnetes.

5/22/2007 10:43 AM  
Anonymous Pix said...

non mais attendez un peu.
C'est pas les clients qui ont commencer tout ça " en appelant le chauffeur Oussama "
quand tu embarque avec un chauffeur de Taxi, si tu veux te faire respecter, si tu veux qu'il ne "t'arnaque pas avec une ride", si tu veux qu'il soit "correct" avec toi, alors commence par être respectueux envers lui, commence par être correct.

traiter un chauffeur de taxi d'oussama (autrement dit Terroriste) simplement parce qu'il doit avoir un teint d'oussama; ça part mal la ride.

et secondo, lui il ne cherchait pas à les tuer, il les poursuivait instinctivement pour récupérer son argent.

c'est triste pour les deux jeunes parce qu'il ne méritaient pas ça du tout. c'est triste pour le chauffeur parce que c'est un homicide involontaire et ne méritait pas non plus de mourir de la sorte.

La seule morale de l'histoire, c'est qu'il faut se traiter avec respect. ce n'est pas parce que tu paie un chauffeur de taxi, un serveur, une barmaid... que tu as le droit de leur dire n'importe quoi.

Alors à la place des parents, j'avalerai ma pilule et je dirais que c'est le destin, en vouloir au taximan ne ramènera pas les enfants... d'ailleurs il n'est plus là le bonhomme.

5/22/2007 11:13 AM  
Blogger Jean-François said...

Merci Pix, toi tu as compris ce que je voulais dire. En conclusion, c'est dommage pour les jeunes, pour les parents et surtout pour le chauffeur de taxi qui était pris de remords pour avoir tenté de récupérer son dû en pline nuit.

Nous traiter d'Oussama ? Je suis québécois de souche et j'en connais des chauffeurs provenant de nationalités du Proche-Orient. De bons pères de famille, toujours bien vêtu (veston, cravate) et de bonne humeur en commençant. Des types qui avaient un bon bagage d'emploi comme des médecins, des ingénieurs mais qui bossent comme chauffeurs de taxi...

Oui c'est triste de nous accuser à tort et à travers parce qu'on n'a même pas osé s'assoir derrière le volant et travaillé au moins UNE journée. Parler à travers son chapeau, ça fait parti du patrimoine de bien des individus malheureusement, surtout de ceux qui sont de souche, comme moi.

J'ai déjà attendu sur un poste pendant deux heures avant de sortir avec un maigre $7 dollars, ça fait réfléchir sur le boulot que tu pratiques. Tu te demandes si tu as choisi le bon et tu te demande si la journée ou la nuit va mieux se terminer...

Sans rancune et bonne journée :¬)

5/22/2007 4:35 PM  
Blogger denigreur said...

euh.... vous savez que vous vous obstinez sur la ''culpabilité'' du chauffeur en vous basant sur le récit fictif de Pierre-Léon et que c'est pas le rapport de police ?

disons que ça sonne weird votre querelle

5/22/2007 10:37 PM  
Blogger Marchello said...

Vous savez, Pix et Jean-François et autres qui pensez ainsi. Votre système de valeur est à revoir.

Dans mon premier commentaire j'indique que je faisais du courrier. c'est comme du taxi mais beaucoup moins payant.

Nous sommes payés à commission, et on parcourt la ville du matin au soir. Ils nous arrivent même de se faire avoir.

On travaille à perte plus souvent qu'autrement, à cause des réparations et l'entretien du véhicule.

Vos souliers ne sont pas si difficile que ça à porter. C'est un métier bien mieux payé que d'autre et vous n'avez pas raison de vous plaindre autant.

Vous faire voler une course, quelques fois par année, ça fait parti des risques normaux du métier de chauffeur de taxi. Vous devez en assumer les risques, autrement faites autre chose. That's all.

@Dénigreur: On s'obstine sur le sens des valeurs, c'est surtout pas sur la culpabilité du chauffeur.

5/22/2007 10:56 PM  
Blogger Jean-François said...

Pourquoi s'obstiner ? Ça ne ramènera pas le chauffeur ni les deux américains. La fatalité s'est abattu cruellement sur ces gens et personne ni pourra rien dorénavant.

Mais ce qui est triste quand je lis certains textes, c'est de constater combien l'être humain est prêt à se comparer à d'autre pour se valoriser.

Que ce soit le métier de livreur de pizza, de courrier ou de chauffeur de taxi, il n'y a pas de sot métier. L'important est d'aimer ce qu'on fait et de donner son maximum pour le client et... pour soi.

Dans le vôtre Marchello, vous me direz si je me trompe mais je ne crois pas que vous recevez de l'argent comptant pour livrer votre courrier. Les chauffeurs de taxi eux mettent leurs vies contamment en danger en transportant du cash.

Mais comme vous vous complaisez si bien à le dire ici, les chauffeurs de taxi ont fait le choix de pratiquer ce métier, vrai et faux. Moi, je ne le fait pas par choix mais par obligation. Si ce n'avait été de mes quatre pontages coronariens, je serais resté chauffeur d'autocar, à faire visiter à nos touristes notre Belle Province...

5/23/2007 12:25 AM  
Anonymous stef said...

Il y avait un reportage qui disait qu'à la morgue de Montréal, il y avait beaucoups de corps non"réclamés". Personne pour s'inquiéter d'eux.

Des jeunes qui se sauvent sans payer, ça arrive. Des chauffeurs de Taxi qui en ont plein leur casque, ça arrive. Une carrière dangeureuse avec une petite cloture, ça ne devrait pas exister.

Tout ça aurait pu être une ride vraiment frustrante pour les 2 partis, sans tragédie. Le fiel aurait dû être jeté sur cette foutue carrière.

5/23/2007 11:00 AM  
Blogger Jean-François said...

100 % d'accord avec tes affirmations Stef. Cette histoire nous rend trop émotif et finira par nous aveugler.

J'offre une prière ou une pensée aux victimes de cette tragédie. Cette histoire est maintenant chose du passé et nous devrions tourner la page...

Bonne journée à tous.

5/23/2007 11:48 AM  
Blogger Marchello said...

@Stef, je suis parfaitement d'accord avec tes propos qui corroborent les miens.

5/23/2007 6:47 PM  
Blogger Koukla said...

OMG! J'en reviens pas!!!! Comme c'est affreux! Tres triste :(

5/23/2007 7:52 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home